1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 12h30 - Pénurie de carburants : les agressions et les vols se multiplient
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Pénurie de carburants : les agressions et les vols se multiplient

La crise autour du carburant entraîne une vive tension dans les stations-service où plusieurs incidents ont éclaté entre automobilistes.

Une station du groupe Total (image d'illustration)
Une station du groupe Total (image d'illustration)
Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Le journal RTL du 14 octobre 2022
00:12:01
Le journal RTL du 14 octobre 2022
00:12:01
Céline Landreau - édité par Baptiste Marin

Dans les stations-essence, la tension est aussi du côté des automobilistes qui perdent patience. Et depuis le début de cette crise du carburant, plusieurs faits divers ont été recensés à travers l'Hexagone. C'est le cas notamment dans une station Total dans le Val-de-Marne.

Au cœur d'une file d'attente immense, le chauffeur d'une camionnette a décidé de doubler tout le monde dans la queue pour remplir des bidons. Ce dépassement n'a pas vraiment plu à un conducteur qui venait de perdre son tour et qui est allé s'en plaindre. Une violente bagarre a éclaté entre les deux hommes. Un des deux a reçu plusieurs coups de tournevis et la vitre de son véhicule a même été brisée. Les deux automobilistes ont été placés en garde à vue avant d'être convoqués devant le juge.

Mais les incidents ne sont pas tous ce niveau de gravité. Certains veulent aussi profiter de la situation pour faire un peu d'argent. "Vous avez les gens qui sont opportunistes, comme ça a été le cas à Arcueil (Val-de-Marne). Un individu a été interpellé pour de la revente. Il avait imprimé, au format A4, les tarifs avant de les coller sur les poteaux de la station", raconte Reda Belhaj, secrétaire départemental Unité SGP Police dans le Val-de-Marne. 

Revente à la sauvette, vols de carburants, une quinzaine de ces délits ont été recensés en petite couronne parisienne en moins d'une semaine. "Vous avez aussi des gens qui profitent du système en faisant la promotion sur certaines plateformes de réseaux sociaux en disant 'vous venez là, on a du carburant'. Ils le vendent entre 3 et 3,50 euros", explique Reda Belhaj. D'autres personnes bloquent et filtrent les pompes à essence pour revendre le carburant plus cher aux conducteurs les plus pressés...  

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Assemblée nationale - Les députés poursuivent le vote du budget 2023. Un crédit d'impôt pour les résidents d'Ehpad a été adopté jeudi 13 octobre. Il permettrait de réduire d'environ 200 euros par mois les frais en établissement.  

Les Républicains - Laurent Wauquiez est accusé d'utiliser l'argent du contribuable pour servir ses ambitions personnelles. Il aurait organisé, au début de l'été, un diner pour plus de 100.00 euros aux frais de la région Auvergne-Rhône-Alpes dont il est le président. 

Royaume-Uni - Un peu plus d'un mois après son arrivée au pouvoir, Liz Truss semble être déjà sur un siège éjectable. La Première ministre serait sur le point de faire volte-face sur le très sensible dossier du budget

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.