1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 12h30 - Panne des numéros d'urgence : un rapport met en cause Orange
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Panne des numéros d'urgence : un rapport met en cause Orange

Un rapport commandé par le gouvernement met en cause l'opérateur Orange suite à la panne géante des numéros d'urgence le 2 juin dernier.

Le logo de l'opérateur Orange.
Le logo de l'opérateur Orange.
Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
RTL Midi du 22 juillet 2021
35:54
RTL Midi du 22 juillet 2021
35:54
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Animateur

Souvenez vous, c'était le 2 juin dernier. Une panne géante affectait les numéros d'appel d'urgence chez Orange durant 7 heures. Six décès sont potentiellement liés à ce qui était présenté comme un bug. Le rapport commandé par le gouvernement vient de rendre ses conclusions et sans surprise, il met en cause l'opérateur.
 
Tout commence avec une opération de maintenance qui se passe mal. Puis avec la crise sanitaire, l'opérateur a eu besoin d'augmenter ses capacités techniques pour écouler les appels provenant des mobiles et des box vers son vieux réseau de cuivre qui équipe encore la majorité des centres d'urgence. 

C'est cette intervention qui va mal tourner. Le rapport fait état des commandes informatiques passées sur six équipements en même temps et pas dans le bon ordre qui vont déclencher un bug majeur, inconnu jusque là, sur les logiciels qui gèrent ces équipements. Dans ce cas précis, ce n'est pas de la faute d'Orange mais de l'équipementier. 

Orange épinglé sur sa gestion de la crise

Mais sans ce bug, précise le rapport, il y aurait quand même eu cette panne. Elle aurait seulement duré qu'une quinzaine de minutes. L'opérateur est aussi épinglé sur sa gestion de la crise. Il a mis trop de temps pour comprendre. Une heure pour repérer que la panne touchait les services d'urgence. Ensuite, l'opérateur a mis deux heures pour informer les autorités et près de trois heures pour mettre en place un dispositif adapté. 

Le rapport recommande que les appels d'urgence ne soient plus considérés comme n'importe quel coup de fil, mais identifiés comme des appels prioritaires et vitaux. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Le rapport préconise aussi de réaliser régulièrement des exercices de crise avec tous les opérateurs. Le premier aura lieu dans les 6 mois.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Vague de chaleur - Depuis lundi 19 juillet, dans le Finistère, un département habituellement tempéré, les 30°C ont été dépassés, en particulier du côté de Brest. Les cinq derniers jours ont même été les plus ensoleillés depuis l'ouverture de la station météo en 1945.

Affaire Pegasus - Le président Emmanuel Macron a réuni, jeudi 22 juillet, dans la matinée, un Conseil de défense exceptionnel pour évoquer l'espionnage et la cybersécurité. 

Société - Le bruit est un fléau qui touche 9 millions de Français à cause des transports, des chantiers ou tout simplement des voisins. Son coût social s'élève à plus de 155 milliards d'euros par an.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/