1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pegasus : qu’est-ce que la société israélienne NSO, derrière le logiciel espion ?
1 min de lecture

Pegasus : qu’est-ce que la société israélienne NSO, derrière le logiciel espion ?

La société privée NSO est régulièrement la cible de critiques pour son logiciel espion Pegasus, qui permet non seulement d'accéder aux données d'un smartphone, mais de prendre le contrôle de la caméra ou du micro.

Illustration d'un smartphone devant la siège de NSO, entreprise ayant développé le logiciel "Pegasus", à Herzliya, près de Tel Aviv.
Illustration d'un smartphone devant la siège de NSO, entreprise ayant développé le logiciel "Pegasus", à Herzliya, près de Tel Aviv.
Crédit : JACK GUEZ / AFP
Derrière Pegasus, NSO, une société israélienne controversée
01:43
Bénédicte Tassart

Emmanuel Macron a-t-il vraiment été espionné par une puissance étrangère comme 12 autres chefs d'états ? En France en tout cas, le logiciel Pegasus, si l'on en croit les révélations d'un réseau de journalistes, s'est introduit dans les téléphones de plusieurs milliers de personnes : une dizaine de membres du gouvernement, des politiques de tout bord, des journalistes, des diplomates, des militants de droits de l'homme. 

Pegasus est développé par une société israélienne baptisée NSO. "NSO", ce sont les initiales des prénoms des trois fondateurs de cette start-up créée en 2010 au nord-est de Tel Aviv et qui met la main sur une technologie permettant de prendre le contrôle à distance des téléphones. 

Depuis, les trois quarts des 700 employés travaillent sur la recherche et développement. Certains sont d'anciens militaires, dont des hackers de l'armée israélienne. Ils font profiter à l'entreprise de leur carnet d'adresses qui comprend tous les services de renseignement du monde. 

Qui sont les clients de NSO ?

Les clients de NSO : 60 agences de renseignement militaires et policiers, dans une quarantaine de pays. Le premier à avoir signé un contrat c'est le Mexique, initialement pour infiltrer le réseau narcotrafiquant, mais depuis il est bien prouvé que des journalistes, des avocats mexicains ont été espionnés. 

À lire aussi

Le logiciel Pegasus aurait également été repéré dans le téléphone des proches deJamal Khashoggi, le journaliste assassiné dans le consulat saoudien d'Istanbul. NSO précise que toute vente du logiciel est approuvée par le ministre israélien de la Défense et que Pegasus a sauvé la vie de milliers de personnes en aidant à déjouer des attaques terroristes. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/