1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 12h30 - Coronavirus : pourquoi le nouveau variant sud-africain inquiète
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Coronavirus : pourquoi le nouveau variant sud-africain inquiète

L'Afrique du Sud, pays africain le plus touché par la pandémie, vient de détecter une nouveau variant du Covid-19, qui affole la planète.

Le coronavirus (illustration)
Le coronavirus (illustration)
Crédit : HANDOUT / US FOOD AND DRUG ADMINISTRATION / AFP
Me Alain Jakubowicz, l'un des avocats de Nicolas Hulot, invité de RTL MIDI
33:08
Me Alain Jakubowicz, l'un des avocats de Nicolas Hulot, invité de RTL MIDI
33:08
Odile Pouget - édité par William Vuillez

Le nouveau variant sud-africain affole la planète. Après l'Italie et l'Allemagne, la France suspend à son tour les arrivées en provenance d'Afrique australe, toute la partie sud du continent. Dans le même temps, les bourses du monde entier plongent (-4% ce matin à l'ouverture à Paris) et l'OMS convoque une réunion crise. Ce n'est pas la première fois qu'on parle d'un nouveau variant, y a-t-il donc vraiment des raisons de s'inquiéter ?

Ce qui surprend et alerte les scientifiques, c'est le nombre de mutations observées sur la protéine Spike, à la surface du virus, qui permet à la Covid d'infiltrer nos cellules, pas moins d'une trentaine, contre 9 par exemple pour le variant Delta. Cela peut avoir un impact sur la façon dont le virus se comporte. Ces mutations "pourraient l'aider en partie à échapper à certains anticorps et d'autres mutations qui pourraient le rendre plus infectieux", explique Étienne Simon-Loriere, virologue à l'Institut Pasteur. 

"On n'est pas inquiet par rapport aux vaccins pour la protection contre les formes sévères de la maladie mais on ne peut pas encore prédire sur la transmissibilité", dit-il. En fait, il n'y a pas assez de données pour l'instant. Il faudrait attendre 15 jours, 3 semaines pour caractériser ce variant sous toutes les coutures, virulence, transmissibilité... C'est d'ailleurs ce que vient de dire l'OMS, qui appelle à ne pas prendre de restrictions concernant les transports. 

À écouter également dans ce journal

Vaccination - Les plateformes de prises de rendez-vous sont prises d'assaut depuis l'annonce de l'élargissement de la campagne de rappel à tous les majeurs ce samedi. Les pharmaciens craignent d'être submergé et de ne pas avoir assez de doses. 

À écouter aussi

Martinique - Gérald Darmanin a annoncé qu'au moins dix personnes ont été interpellées en lien avec les violences qui ont perturbé la Martinique dans la nuit de jeudi à vendredi. Des policiers et des journalistes français ont par ailleurs essuyé des tirs.

Grande-Bretagne - "Je suis surpris des méthodes quand elles ne sont pas sérieuses", a critiqué Emmanuel Macron, interrogé sur la lettre de Boris Johnson lui demandant que la France reprenne les migrants arrivant en Grande-Bretagne.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/