1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 12h30 - Coronavirus : les médecins appellent les femmes enceintes à se faire vacciner
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Coronavirus : les médecins appellent les femmes enceintes à se faire vacciner

"Les anticorps produits vont passer à travers le placenta et vont protéger le nouveau-né pendant les premières semaines de vie", précise le Professeur Olivier Picone.

Une femme enceinte (illustration)
Une femme enceinte (illustration)
Crédit : AFP / LOIC VENANCE
RTL Midi du 23 août 2021
28:08
RTL Midi du 23 août 2021
28:08
Agathe Landais - édité par Marie Gingault

Plusieurs médecins lancent un appel après le décès d'un nouveau-né positif au coronavirus. Si on ne sait pas si c'est ce qui a provoqué sa mort, les professionnels de santé demandent aux femmes enceintes de se faire vacciner. 

"On a fait une enquête qui montre qu'avant qu'il y ait l'histoire du passe sanitaire, il y avait à peu près 30% des patientes qui étaient favorables à être vaccinées pendant la grossesse, alors qu'il n'y a aucun argument pour être inquiète par rapport aux effets du vaccin", relate le Professeur Olivier Picone, membre du collège national des gynécologues et obstétriciens français. 

Le médecin rappelle que la vaccination a plusieurs avantages : "Le premier c'est de protéger la femme enceinte contre une forme potentiellement grave de l'infection. L'autre chose c'est que les anticorps produits vont passer à travers le placenta et vont protéger le nouveau-né pendant les premières semaines de vie. Il y a vraiment que des arguments pour être rassuré et encouragé la vaccination", assure le Professeur Picone. 

À écouter également dans ce journal :

Football - Une enquête a été ouverte après les débordements lors du match Nice-OM dimanche soir. La ministre des Sports Roxana Maracineanu a d'ores et déjà prévenu sur RTL qu'elle serait inflexible sur les sanctions.

À lire aussi

Rentrée des classes - Le protocole sanitaire présenté par Jean-Michel Blanquer est loin de faire l'unanimité. Parmi les points de blocage : la différence entre les élèves vaccinés, ou non. 

Var - L'incendiaire de 56 ans, qui a volontairement mis le feu à une parcelle de forêt dans le Var samedi dernier, doit être déféré devant la justice ce lundi 23 août. Au moment des faits, il avait sur lui une bûche enflammée. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/