1 min de lecture Coronavirus

Les infos de 12h30 - Coronavirus : le remboursement des vols annulés doit rester la règle

Bruxelles vient de réaffirmer que le remboursement doit rester la règle en matière de voyages et de vols annulés. Une décision "incompréhensible" pour le président du BAR France.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 12h30 du 14 mai 2020 Crédit Image : JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
édité par Youen Tanguy

Fin avril, douze pays européens, dont la France, avaient demandé à la Commission européenne de suspendre l'obligation faite aux compagnies aériennes de rembourser les passagers dont les voyages ont été annulés à cause du coronavirus. Et ils ont obtenu une réponse ce mercredi 13 mai.

Selon Bruxelles, le remboursement doit rester la règle en matière de voyages ou de vols annulés, mais le système de bons d'achat doit être encouragé afin de soutenir le secteur du tourisme. Toutefois la Commission publie en parallèle une longue recommandation pour "faire des bons à valoir sur les voyages, une alternative intéressante aux remboursements en espèces pour les consommateurs".  

Des propositions mal accueillies par les compagnies aériennes. Pour Jean-Pierre Sauvage, président du BAR France, association des représentants de compagnies aériennes, "c’est tout simplement incompréhensible". Il estime que c'est une façon de "condamner" ces compagnies, dont "une grande partie" sont déjà "à l’agonie". 

À écouter également dans ce journal

Tourisme - Le Premier ministre a présenté ce jeudi 14 mai un plan "sans précédent de 18 milliards d’euros d’engagements" en soutien au secteur du tourisme. Il a réalisé une série d’annonces, dont le fait que les Français pourraient partir en vacances "en juillet et en août" en France. 

Vaccins - Les Américains seront-ils les premiers à bénéficier d'un vaccin contre le Coronavirus ? Sur ce point, le groupe Sanofi se veut rassurant et explique que si vaccin il y a, tout le monde sera servi : "Nous appelons de nos voeux que l’Europe s’organise de la même manière" que les Américains, a toutefois précisé le PDG du groupe français ce matin.

Expulsions locatives - Le jour-même du déconfinement, France s’est retrouvée devant chez elle, à Biarritz, expulsée, sans aucune base et justification juridique. "C’est une dame de 83 ans", souligne son avocate qui a engagé un recours en référé contre le propriétaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Société Compagnie aérienne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants