2 min de lecture Gilets jaunes

Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : un homme dans le coma à Bordeaux, l'IGPN saisie

La victime, un pompier volontaire de 47 ans a été gravement blessé à la tête après avoir reçu un tir de lanceur de balle de défense (LBD 40) de la part des forces de l'ordre.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi
>
Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : un homme dans le coma à Bordeaux, l'IGPN saisie Crédit Image : MEHDI FEDOUACH / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Begot et Christian Panvert

Les images, datant du 12 janvier, ont fait le tour des réseaux sociaux. On y voit un "gilet jaune" à terre, dans une rue de Bordeaux, après avoir reçu un tir de lanceur de balle de défense (LBD 40) de la part des forces de l'ordre alors qu'il tentait de s'enfuir. Cet homme, un pompier volontaire girondin de 47 ans, a été opéré avant d'être placé dans un coma artificiel. La police des polices, l'IGPN a été saisie par le préfet du département pour connaître les circonstances du drame. 

Au total depuis le début du mouvement, les forces de l'ordre ont fait l'objet de 70 dépôts de plaintes, a rappelé lundi 14 janvier Laurent Nuñez, secrétaire d'État auprès du ministère de l'Intérieur. "Il y a un certain nombre de plaintes qui sont traitées et qui sont dirigées contre l'action de la police ou de la gendarmerie et qui détermineront s'il y a des responsabilités ou pas", a-t-il expliqué. 

"Moi, tout ce que je peux vous dire, c'est qu'à ce stade, la réponse des forces de l'ordre est  tout à fait proportionnée", a continué le secrétaire d'État. "Quand vous avez des fonctionnaires de police ou des militaires de la gendarmerie qui sont pris à partie extrêmement violemment avec une intention de tuer, c'est très compliqué pour eux de riposter, et ils le font avec beaucoup de courage, de sang-froid, de détermination et de manière extrêmement proportionnée", a-t-il martelé. 

À lire aussi
Une patrouille de l'opération Sentinelle à Paris (illustration) Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : que vont faire les soldats de l'opération Sentinelle samedi ?

À écouter également dans ce journal

Politique - Ce mardi 15 janvier sonne le coup d'envoi du grand débat national. Emmanuel Macron se rend à Grand Bourgtheroulde, une petite commune de 3.800 habitants dans l'Eure. Il doit y rencontrer 600 maires de la région pour deux heures de discussions et d'échanges.

États-Unis - Cela fait 25 jours que le "shutdown" paralyse le pays. Faute de personne, la Maison Blanche a dû se contenter de pizzas et de hamburgers lundi 14 janvier au soir, pour la réception de joueurs de football. 

Handball - L'équipe de France joue gros ce soir : elle affronte l'Allemagne. C'est le premier vrai test pour eux dans ces championnats du monde, après 3 victoires en 3 matchs.
Hier il faut bien reconnaître, les Bleus se sont fait un peu peur face à la Corée : malmenés pendant 40 minutes ils s'imposent finalement 34 à 23.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Manifestations Ministre de l'Intérieur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796231177
Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : un homme dans le coma à Bordeaux, l'IGPN saisie
Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : un homme dans le coma à Bordeaux, l'IGPN saisie
La victime, un pompier volontaire de 47 ans a été gravement blessé à la tête après avoir reçu un tir de lanceur de balle de défense (LBD 40) de la part des forces de l'ordre.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-actualites-de-7h30-gilets-jaunes-un-homme-dans-le-coma-a-bordeaux-l-igpn-saisie-7796231177
2019-01-15 08:43:04
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UbPGyGFGHl-N9V9Tf8uplw/330v220-2/online/image/2019/0112/7796210515_gilets-jaunes-plus-de-5-000-gilets-jaunes-manifestaient-samedi-a-bordeaux-samedi-12-janvier-2019.jpg