1 min de lecture Le journal

Les actualités de 6h - "Gilets jaunes" : les blessures inquiètent de plus en plus les urgentistes

À la veille du 12e acte des "gilets jaunes", l'utilisation des lanceurs de balles de défense est toujours au cœur de la polémique. Un neurologue du CHU de Besançon a lancé une pétition suite aux nombreuses et graves blessures constatées.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 6h - "Gilets jaunes" : les blessures inquiètent de plus en plus les urgentistes Crédit Image : Zakaria ABDELKAFI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Yann Bouchery et Leia Hoarau

Le Conseil d'État devrait rendre ce matin sa décision sur les recours déposés en urgence pour obtenir la suspension de lanceurs de balles de défense (LBD). 

Un neurologue du CHU de Besançon a, lui, lancé une pétition suite aux nombreuses et graves blessures constatées. Tous les cas recensés en région parisienne sont centralisés à l'hôpital Pompidou. En effet, chaque samedi, les urgences reçoivent des manifestants blessés et les médecins s'inquiètent de plus en plus sur la gravité de leurs blessures : œil arraché, traumatisme crânien, amputation... 

Mais il y a aussi les dégâts plus difficiles à déceler, comme les hémorragies internes, provoquées par l'impact de la balle de défense. Les médecins militent donc pour un protocole spécifique de prise en charge pour éviter de passer à côté de lésions graves mais parfois difficiles à diagnostiquer. 

Toutes ces blessures inquiètent les urgentistes. Sous couvert d'anonymat, un soignant avoue qu'il n'a jamais vu autant de violence, et cela des deux côtés puisque l'étude des médecins de l'hôpital Pompidou porte aussi sur les blessures infligées aux forces de l'ordre.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
La police judiciaire, sur les lieux de l'attaque à l'arme blanche à Paris, le 25 septembre 2020 faits divers
Les infos de 18h - Attaque à Paris : ce que l'on sait des suspects

Grand débat - Le gouvernement plus que jamais au chevet des français dans le cadre du débat national. Édouard Philippe était hier soir à Lenax, dans l'Allier, où il a défendu à nouveau les 80km/h. Dans le même temps, Bruno Le Maire était à Louveciennes, dans les Yvelines.

Justice - Mediapart a publié un enregistrement dans lequel Alexandre Benalla converse avec Vincent Crase, ex-employé de la République en Marche, lui aussi mis en examen pour les violences du 1er mai. Or, cette rencontre constitue une violation de leur contrôle judiciaire.

Police - Huit heures de délibéré ont été nécessaire au jury de la Cour de Paris pour trancher. Les deux policiers ont été condamnés à 7 ans fermes pour le viol en réunion d'une touriste canadienne en 2014. Les fonctionnaires clament toujours leur innocence.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Police Débat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants