1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les actualités de 18h- Prime à la casse : l'État n'arrive plus à rembourser les particuliers
1 min de lecture

Les actualités de 18h- Prime à la casse : l'État n'arrive plus à rembourser les particuliers

Près de 170.000 dossiers ont été déposés depuis le 1er janvier pour la prime à la casse. Face à ce succès, le gouvernement ne parvient plus à rembourser les particuliers.

La prime à la casse rencontre un franc succès
La prime à la casse rencontre un franc succès
Crédit : Boris Horvat / AFP
Stéphane Carpentier & Isabelle Choquet

La prime à la casse est dépassée par son succès. Déjà 170.000 dossiers ont été déposés depuis le 1er janvier, soit près de deux fois plus que prévu. Quels sont les automobilistes qui peuvent bénéficier de cette prime ?

Pour bénéficier de ce coup de pouce financier, les particuliers doivent remplacer un ancien modèle par une voiture neuve. Depuis le début de l'année, les modèles d'occasion peuvent être éligibles à la prime à la casse, d'où la recrudescence des demandes.  

Pour accéder à la prime, il faut mettre hors circulation une voiture essence d'avant 1997 ou un modèle diesel d'avant 2001, et acheter une voiture récente portant une vignette Crit'Air (zéro, un ou deux), c'est-à-dire peu polluante. 

Le montant de la prime est de 1.000 euros. Elle peut être doublée si le foyer fiscal concerné est non imposable. Pour l'achat d'un véhicule électrique, la prime grimpe jusqu'à 2.500 euros. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Faits divers - Un homme âgé d'une quarantaine d'années a chuté dans un trou de près de 10 mètres de profondeur à Paris. Une cavité avait été laissée ouverte sur un trottoir du VIe arrondissement de la capitale. Le pronostic vital de la victime est engagé

Culture - Le rappeur Médine devait se produire au Bataclan en octobre, près de trois ans après les attaques terroristes qui ont fait 90 morts dans la salle de concert. Accusé de complaisance avec l'islam radical dans ses textes, l'artiste, d'un commun accord avec les programmateurs du Bataclan, a préféré renoncer. 

Politique - Emmanuel Macron prolonge son travail de mémoire sur la guerre d'Algérie. Il a élevé une vingtaine de combattants harkis et de représentants d'association au rang de la Légion d'honneur.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/