1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les actualités de 7h30 - Rouen : enquête après le suicide d'un prêtre accusé d'agression sexuelle
2 min de lecture

Les actualités de 7h30 - Rouen : enquête après le suicide d'un prêtre accusé d'agression sexuelle

Le père Sèbe s'est donné la mort mardi 18 septembre dans son église de saint-Romain à Rouen. Il faisait l'objet d'une dénonciation de la part d'une femme, l'accusant de comportements indécents et d'agression sexuelle sur sa fille.

Un prêtre en train de prier dans une église (photo d'illustration).
Un prêtre en train de prier dans une église (photo d'illustration).
Crédit : Ye Aung THU / AFP
Rouen : une enquête ouverte après le suicide d'un prêtre, accusé d'agression sexuelle
07:28
Rouen : une enquête ouverte après le suicide d'un prêtre, accusé d'agression sexuelle
07:05
micros
La rédaction numérique de RTL

Une enquête préliminaire a été ouverte après le suicide d'un prêtre du diocèse de Rouen, qui s'est pendu dans son église mardi 18 septembre. Le père Sèbe faisait l'objet d'une dénonciation de la part d'une femme l'accusant de comportements indécents et d'agression sexuelle sur sa fille majeure. Selon elle, les faits remontaient à au moins deux ans. 

L'archevêque du diocèse, Monseigneur Lebrun, a indiqué que le père Sèbe avait reconnu une conduite inconvenante à l'égard d'une jeune femme. Une faute morale selon lui. "Je me confesse tous les mois. Moi aussi il m'arrive de mentir, moi aussi il m'arrive de désobéir (...). Je suis archevêque de Rouen mais je ne suis qu'un homme", a-t-il déclaré. 

Selon lui, "aucun signe ne pouvait laisser prévoir un tel geste de la part du père Jean-Baptiste Sèbe", faisant référence à son suicide. "Nous sommes dans l'incompréhension d'un tel geste même si je savais qu'il connaissait un moment difficile", avait-il écrit dans un courrier adressé mardi 18 septembre à l'ensemble des prêtres du diocèse. Monseigneur Lebrun a également précisé qu'il avait invité la mère de la jeune femme à porter plainte si elle considérait que sa fille avait subi une agression.

À écouter également dans ce journal

Justice - L'avocat de plusieurs victimes françaises de l'attentat du Bataclan s'oppose à la venue du rappeur Médine dans la salle parisienne. Il a saisi la justice pour demander l'ouverture d'une enquête préliminaire pour les propos du chanteur qui incitent selon lui à la haine, la discrimination et la violence. 

Société - Emmanuel Macron a fait un geste envers les harkis, en élevant une vingtaine d'entre eux dans l'ordre de la Légion d'Honneur.

Football - Les clubs français sont mal engagés dans la Ligue Europa. Seul Rennes s'est imposé jeudi 20 septembre face aux Tchèques de Jablonec (2-1). Bordeaux s'est lui incliné face au Slavia Prague (1-0). 

Musique - Patrick Bruel dévoile ce vendredi Tout Recommencer, le premier titre de son nouvel album qui sortira le 2 novembre. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/