1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Le virus va continuer à circuler", prévient le président du Haut Conseil de la santé publique
1 min de lecture

"Le virus va continuer à circuler", prévient le président du Haut Conseil de la santé publique

INVITÉ RTL - Franck Chauvin, président du Haut Conseil de la santé publique, a affirmé que le nombre de contaminations à la Covid-19 allait continuer à croître lors des prochaines semaines en France.

Un test salivaire contre le coronavirus (illustration)
Un test salivaire contre le coronavirus (illustration)
Crédit : Pascal GUYOT / AFP
Coronavirus : "Le virus va continuer à circuler", affirme le président du Haut Conseil de la santé
07:34
Franck Chauvin était l'invité de RTL Soir du 20 juillet 2021
07:34
Olivier Boy

La progression de la Covid-19 continue à être exponentielle en France. Sur les dernières 24 heures, le nombre de cas de contaminations, principalement liées au variant Delta, a grimpé à 18.000 contre moins de 7.000 une semaine auparavant, s'est alarmé ce mardi 20 juillet, le ministre de la Santé, Olivier Véran sur RTL. 

Invité de RTL Soir, Franck Chauvin, président du Haut Conseil de la santé publique, soutient que "le virus va continuer à circuler" dans les semaines à venir. C'est pourquoi, à l'instar du président de la République, il a rappelé qu'il fallait "apprendre à vivre avec ce virus". 

Pour cela, "il n y a pas 36 solutions" aux yeux de Franck Chauvin : "Se faire vacciner est la seule façon efficace de rompre les chaînes de contaminations". Ainsi, à ce stade, il a par ailleurs écarté les mesures de couvre-feu et de confinement décrétées lors des précédentes vagues épidémiques : "Ce que l'on a fait jusqu'à présent, c'est parce que l'on avait pas de vaccins", a-t-il justifié. 

Désormais, avec la vaccination, la donne a changé. "Avec ce virus là, le calcul qui serait de ne pas se faire vacciner car les autres seraient suffisamment vaccinés, là ca ne va pas marcher", a indiqué le président du Haut Conseil de la santé publique. "L'enjeu est que tout le monde soit vacciné. Pour cela, le passe sanitaire est une bonne sécurité que l'on donne aux gens qui se sont fait vacciner et qui fréquentent un lieu recevant du public", a-t-il ajouté. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/