1 min de lecture Agriculture

Le marché du sucre, au bord de l'implosion ?

ÉCLAIRAGE - Le cours du sucre s'effondre alors que sa production est en plein boom. Faut-il s'inquiéter de cette baisse des prix ?

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet
>
Le marché du sucre, au bord de l'implosion ? Crédit Image : AFP / Mychèle Daniau | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Le service Économie et Éric Vagnier

Vous êtes peut-être en train de prendre votre petit-déjeuner. Regardez bien le morceau de sucre que vous vous apprêtez à diluer dans votre café ou votre lait chaud : il traverse même une tempête. Le cours du sucre est particulièrement chahuté en ce moment, son prix s'étant effondré de 30 % depuis le début de l'année.

Pourtant, cette tendance n'a aucun lien avec un éventuel mouvement spéculatif. Pour cause, 80 % des transactions ne se font pas en bourse, mais par contrat de gré à gré entre les producteurs de cannes à sucre et l'industrie agro-alimentaire. Depuis l'automne dernier, le marché n'est plus régulé de la même façon. En Europe, la fin des quotas et des subventions a entraîné une surproduction de sucre, ce qui a fait chuter les cours. Les réserves ont fait dégringoler les prix, plongeant potentiellement le secteur dans la crise. 

Un marché saturé

Alors que le marché européen est saturé, la culture de la canne à sucre est en plein boom en Asie, grâce à une météo très favorable. La conséquence ? Des récoltes trop abondantes par rapport à la consommation. Cette dernière est par ailleurs en baisse dans les pays occidentaux, où elle est pointée du doigt par les professionnels de santé. 

En France, la taxe soda vient d'être alourdie pour inciter les fabricants à diminuer le taux de sucre dans leur boissons. Des taxes similaires ont été mises en place dans de nombreux pays, dont les États-Unis. 

À lire aussi
Des agriculteurs manifestent contre les arrêtés anti-pesticides agriculture
Les infos de 6h - Pesticides : les agriculteurs manifestent pour exprimer leur "malaise"

Cette nouvelle configuration du marché du sucre impacte les agriculteurs et les salariés du secteur agro-alimentaire. C'est notamment le cas de ceux de Téréos, l'un des leaders mondiaux de l'industrie sucrière. Les comptes de cette coopérative, qui commercialise  notamment la marque Béghin- Say, viennent de virer dans le rouge. Une situation qui menace ses 25 000 salariés dans le monde et ses 12 000 planteurs de betteraves. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Alimentation Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants