2 min de lecture Harvey Weinstein

Le journal de 7h30 : Quentin Tarantino reconnaît qu'il savait pour Weinstein

REPLAY - Dans un premier temps, le réalisateur avait parlé de "révélations", mais change aujourd'hui de version dans une interview accordée au "New York Times".

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le Journal RTL de 7h30 du 20/10/2017 : Quentin Tarantino reconnaît qu'il savait pour Weinstein Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot

L'affaire Weinstein continuer d'ébranler Hollywood. Dans le New York Times, le réalisateur Quentin Tarantino reconnaît qu'il était au courant des agissements du producteur depuis des années. Un changement de discours puisque lorsque l'affaire avait éclaté, il avait seulement parlé de "révélations". "J'en savais suffisamment pour réagir plus que ce que j'ai fait", a reconnu le réalisateur multi-oscarisé de 54 ans.

Dans son interview, Tarantino explique que Mira Sorvino, son ancienne compagne, lui a notamment fait part d'attouchements non consentis de la part de Harvey Weinstein. Il reconnaît également avoir été au courant de l'accord à l'amiable signé entre Rose McGowan et Harvey Weinstein. "J'aurais aimé avoir agi de façon responsable devant ce que j'ai entendu. Si j'avais fait ce que j'aurais dû faire, il aurait fallu que je ne travaille pas avec lui", a-t-il également déclaré.

Jeudi 19 octobre, la police de Los Angeles a aussi annoncé avoir ouvert une enquête sur Harvey Weinstein pour une agression sexuelle qui remonterait à 2013. Jusqu'alors deux enquêtes étaient déjà menées sur le magnat du cinéma à New York et Londres.

À écouter également

- Le grand retour de Barack Obama. L'ancien président américain était en Virginie pour apporter son soutien au candidat démocrate au poste de gouverneur. À son arrivée sur scène, le public a scandé, durant de longues minutes, le slogan qui l'avait porté à la Maison Blanche en 2008 : "Yes We Can". Barack Obama a appelé les électeurs à se rendre aux urnes et a publiquement dénoncé la politique de Donald Trump, sans jamais le nommer. 

À lire aussi
Harvey Weinstein arrive au tribunal le 24 février 2020 justice
Affaire Weinstein : des victimes vont se partager 19 millions de dollars

- Au Canada, le producteur Gilbert Rozon est accusé par dix femmes d'agressions sexuelles. Président du Groupe Juste pour rire, il a démissionné de ses fonctions et M6 a annoncé la suspension de l'émission La France a un incroyable talent, où Gilbert Rozon est juré. Sur Radio Canada, la comédienne Patricia Tulasne, a raconté : "La première chose dont je me souviens, c'est qu'il me plaque au mur, qu’il m'embrasse, qu’il enlève ma robe". 

- Affaire Maëlys. Les enquêteurs s'intéressent à une photo prise la nuit de la disparition par une caméra de surveillance. Sur le cliché, on aperçoit le véhicule du principal suspect et sur le siège passager apparaît une forme blanche, de la couleur de la robe que portait Maëlys le soir de sa disparition.

- La direction générale du fabricant de boîtes alimentaires en plastique Tupperware a présenté aux représentants du personnel "un projet de fermeture". Dans le viseur, le site de production de Joué-lès-Tours en Indre-et-Loire. Une fermeture qui va entraîner la suppression de 235 emplois, et qui devrait être effective en mars 2018.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harvey Weinstein Quentin Tarantino Agression sexuelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants