3 min de lecture Le journal

Le journal de 7h30 : François Fillon revient une nouvelle fois sur l'affaire Pierre Bérégovoy

REPLAY - Le candidat LR était en meeting à Nantes, et en a profité pour réaffirmer le parallèle entre sa situation et celle qu'avait connu le ministre de François Mitterrand avant sa mort.

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le Journal RTL de 7h30 du 28/03/2017 :François Fillon revient une nouvelle fois sur l'affaire Pierre Bérégovoy Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
et La rédaction numérique de RTL

François Fillon met tout en oeuvre pour continuer d'exister dans la campagne présidentielle, à quelques semaines du premier tour. En meeting à Nantes devant 5.000 personnes lundi 27 mars, il a mis en marche la "machine à regonfler les troupes" dit-on dans la presse régionale. Devant son électorat, le candidat s'en est pris à l'exécutif, qui, selon lui, mobilise son énergie pour rester en place.

Surtout, il a de nouveau fait référence à Pierre Bérégovoy, après une première sortie lors de "l'Émission politique" sur France 2 le 23 mars, sortie qui lui avait valu d'être vivement critiqué. "Je le redis calmement et fermement, Bérégovoy n'était pas du sérail et il fut bien livré aux chiens, alors aujourd'hui je dis aux Français : ne me jugez pas d'après les actes d'accusations de ces nouveaux inquisiteurs, mais jugez moi sur mon parcours". 

Plusieurs ténors des Républicains ont demandé une enquête sur les révélations du livre Bienvenue Place Beauvau, sur lequel s'est basé François Fillon pour évoquer l'existence d'un cabinet noir à l'Élysée. Une sorte de réponse à l'affaire Penelope Fillon, alors que l'épouse du candidat LR est convoquée chez les juges d'instruction ce 28 mars où elle risque à son tour d'être mise en examen.

À lire aussi
Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse le 27 juin 2018. le journal
Les actualités de 12h30 - Tour de France : Macron toujours attendu sur l'étape de mercredi

À écouter également dans ce journal :

- Guyane : "On ne dialogue pas en cagoule, on dialogue à visage découvert", a déclaré le ministre de l'Intérieur en référence au mouvement des 500 frères en Guyane. Le territoire est en grève générale, une journée morte s'installe ce mardi, les syndicats appellent tous les Guyanais à manifester. Air France de son côté a annulé ton ses vols à destination de la région.

- Présidentielle 2017 : alors qu'Emmanuel Macron a fait savoir qu'il ne souhaitait pas recevoir le soutien de Manuel Valls, Marine Le Pen de son côté poursuit sa campagne et s'est exprimée au sujet de sa nièce Marion Maréchal-Le Pen sur le site de Femmes Actuelles. "La place de ma nièce est celle de députée. Je ne lui dois rien (...) le simple fait qu'elle soit ma nièce poserait un problème", a-t-elle ainsi déclaré. "Elle est jeune, elle est assez raide c'est vrai, un peu comme la jeunesse française".

- Parti Socialiste : rue de Solférino, le 27 mars, le PS rendait un dernier hommage à Henri Emmanuelli, décédé le 21 mars dernier. À la tribune, Benoît Hamon a salué la mémoire du socialiste. "La gauche doit vivre, et tu avais épouser la gauche. Je refuse qu'elle te suive dans le tombeau", a-t-il notamment déclaré.

- Le racket en procès : à Marseille, neuf prévenus comparaissent ce 28 mars pour extorsion pour avoir exigé des embauches sur différents chantiers de la cité Phocéenne, sans quoi les dits chantiers devraient d'arrêter. Selon le patron d'une petite entreprise locale de BTP, "des gens qui habitaient dans le quartier nous ont dit que si on ne prenait personne du quartier, alors ils ne nous laisseraient pas travailler. On est partis".
 
- Brexit : les députés écossais doivent donner ce mardi le feu vert pour l'organisation d'un nouveau référendum sur l'indépendance de l'Écosse. Face à la pression, Theresa May s'est rendue dans la province du nord afin de réaffirmer devant la Première ministre écossaise le besoin d'unité du royaume. Une visite qui n'a fait ni chaud ni froid à Nicola Sturgeon. "Je continue d'être frustrée par cette manière de faire où personne n'est écouté, et pas seulement l'Écosse, et je l'ai dit à Theresa May. Je pensait que le ton soit différent cette fois, et cela n'a pas été le cas", a-t-elle déclaré.

- Football : pour la première fois, lors du match amical qui opposera l'Espagne et la France, l'arbitrage vidéo sera testé. Une phase d'expérimentation qui doit durer un an, avant une possible introduction en Russie pour la Coupe du monde 2018.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal François Fillon Penelope Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787849115
Le journal de 7h30 : François Fillon revient une nouvelle fois sur l'affaire Pierre Bérégovoy
Le journal de 7h30 : François Fillon revient une nouvelle fois sur l'affaire Pierre Bérégovoy
REPLAY - Le candidat LR était en meeting à Nantes, et en a profité pour réaffirmer le parallèle entre sa situation et celle qu'avait connu le ministre de François Mitterrand avant sa mort.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-journal-de-7h30-francois-fillon-revient-une-nouvelle-fois-sur-l-affaire-pierre-beregovoy-7787849115
2017-03-28 08:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7TBoC0X_jQEmb1TWTwKC_Q/330v220-2/online/image/2014/0610/7772519798_l-info-sur-rtl.jpg