1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 7h : avant l'ouragan José, les habitants de Saint-Martin cherchent à quitter les lieux
2 min de lecture

Le journal de 7h : avant l'ouragan José, les habitants de Saint-Martin cherchent à quitter les lieux

REPLAY - Après la catastrophe Irma et avant le nouvel ouragan, de nombreux habitants cherchent à quitter l'île. Les évacuations sont bloquées.

La Baie orientale de Saint-Martin jeudi 7 septembre après le passage d'Irma.
La Baie orientale de Saint-Martin jeudi 7 septembre après le passage d'Irma.
Crédit : Lionel CHAMOISEAU / AFP
Le journal de 7h00 du 9.09.17 : avant l'ouragan José, les habitants de Saint-Martin cherchent à quitter les lieux
14:27
Raphaël Vantard

Une nouvelle épreuve attend les habitants de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. L'ouragan José, rehaussé au niveau 4, devrait passer ce samedi 9 septembre à 100 km au nord des deux îles. Elles ont été placées en alerte rouge cyclonique avec des vents pouvant aller jusqu'à 150 km/h. Les habitants vont devoir à nouveau se protéger, alors que les deux territoires sont dévastés et très vulnérables.

À Saint-Martin, la population est à cran, et beaucoup souhaitent à tout prix quitter les lieux. De fait, une file presque ininterrompue s'étend face aux militaires devant le siège de la gendarmerie. Des dizaines d'habitants défilent : tous ont entendu la rumeur d'une évacuation possible pour femmes et enfants. Une fausse information à laquelle croit Nicolas, face à des gendarmes démunis : "On nous a dit 'on va vous inscrire sur une liste' (…) Moi je vire mon fils, après le reste, je m'en fous (…) Quand on est père de famille on doit gérer, tout surveiller (…) Il faut gérer femme et enfant, qui en général craquent (…) c'est l'horreur."

Pour le moment, seuls les blessés et les personnes fragiles ainsi que quelques touristes en difficulté ont été transportés vers la Guadeloupe. L'arrivée d'un nouvel ouragan José bloque toute autre évacuation. Les liaisons maritimes entre la Guadeloupe et les deux îles des Antilles ont été coupées dès vendredi 8 septembre en raison de la détérioration des conditions climatiques

À écouter également dans ce journal

- Les autorités de Saint-Martin ont aussi décidé d'instaurer un couvre-feu. Une mesure destinée à éviter les pillages, nombreux depuis le passage d'Irma. Les renforts envoyés sur l'île ne sont pas superflus.

À écouter aussi

- En voyage en Grèce, Emmanuel Macron s'exprimait devant la communauté française d'Athènes. Il a dit assumer totalement ses propos polémiques du 24 août à Bucarest, lorsqu'il avait estimé que la France n'était pas réformable et que les Français détestaient les réformes, et a poursuivi sur le même registre.

- Selon une étude du délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale, un million et demi de personnes en France travaillent sans savoir lire ni écrire correctement. Un tutorat intitulé "Stop illettrisme" a été mis en place dans un centre de l'entreprise L'Oréal.

- Les anti-vaccins appellent à manifester ce samedi 9 septembre à 14 heures devant le ministère de la Santé pour protester contre le projet de loi qui devrait rendre obligatoires onze vaccins pour les enfants de moins de deux ans au 1er janvier.

- Cinquième journée de Ligue 1 et cinquième succès du PSG vendredi 8 septembre, avec le premier but de Kylian Mbappé sous ses nouvelles couleurs. Un doublé de Cavani, des réalisations de Neymar et Lucas ont permis à Paris de s'imposer à Metz 5 buts à 1.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/