1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 6h30 : vers une inversion de la courbe du chômage ?
2 min de lecture

Le journal de 6h30 : vers une inversion de la courbe du chômage ?

Le chômage est au plus bas depuis 2014, ce qui pourrait conduire à une véritable inversion de la courbe du chômage. Un retour à l'emploi qui profite surtout aux jeunes et aux chômeurs de courte durée.

Un entretien d'embauche à Pôle Emploi (illustration)
Un entretien d'embauche à Pôle Emploi (illustration)
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Le Journal RTL de 6h30 du 28/12/2017
10:41
Céline Landreau & La rédaction numérique de RTL

Cette fois, l'inversion de la courbe semble bien là. Le chômage est au plus bas depuis 2014, avec un nouveau recul de 0,8% au mois de novembre, soit 29.500 demandeurs d'emploi en moins. Des chiffres encourageants, qui s'inscrivent enfin dans la durée. 

La tendance est bonne : entre la rentrée de septembre et fin novembre, ce sont près de 90.000 demandeurs d'emploi qui ont retrouvé du travail, 1.000 personnes par jour, en moyenne sont sorties des listes de Pôle Emploi

On est bel et bien, cette fois, sur une inversion de la courbe du chômage, qui profite essentiellement à ceux qui arrivent sur le marché du travail, les jeunes, et à ceux qui étaient inscrits à Pôle Emploi depuis quelques mois. Il faut relier ces chiffres au retour de la croissance, qui devrait frôler les 2% en 2017 mais, prudence, la diminution des emplois aidés ou la hausse de la CSG pourraient freiner ou casser cette dynamique. 

L'INSEE ne prévoit pas une inversion franche et massive de la courbe du chômage avant l'été prochain. Emmanuel Macron serait donc en avance sur le calendrier, à condition que 2018 confirme ce reflux du chômage à une cadence aussi marquée.

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi

- La rupture conventionnelle collective séduit à son tour PSA Peugeot Citroën. Le groupe automobile envisage d'utiliser ce nouveau dispositif, qui permet de se séparer de salariés sans qu'il s'agisse d'une démission ou d'un licenciement et en évitant les contraintes d'un plan social.

Emmanuel Macron assume : le chef de l'État estime qu'il est normal de contrôler les chômeurs. 

- Près de la moitié des gynécologues des grandes villes font payer leur consultation le double du tarif établi par la sécurité sociale, qui est de 30 euros. Un surcoût qui conduit certaines patientes à délaisser les soins et donc leur santé.

- Le CSA a reçu cette année 90.000 plaintes, c'est dix fois plus qu'en 2015.

- Le djihadiste Thomas Barnouin, un albigeois de 34 ans, a été arrêté à la mi-décembre en Syrie, avec deux autres djihadistes français.

- C'est une campagne sans suspens qui s'ouvre en Russie. Vladimir Poutine est candidat à sa succession. Faute de réel concurrent, elle le portera au pouvoir jusqu'en 2024.

- Le Liberia devrait connaître les premiers résultats, encore partiels, de son élection présidentielle. 

- La tempête Bruno souffle toujours sur la Corse. L'île est placée en alerte orange jusqu'à 10 heures ce 28 décembre.

- Météo France lance l'alerte sur les avalanches en Isère et dans les Hautes-Alpes, où la neige est tombée en abondance. 

- Elle règne sur le ski français. Tessa Worley a été sacrée championne des championnes par le magazine L'Équipe.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/