1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 18h : 150.000 formations prioritaires prévues pour les chômeurs
3 min de lecture

Le journal de 18h : 150.000 formations prioritaires prévues pour les chômeurs

REPLAY - C'est ce qu'a annoncé François Hollande en ouverture de la 4e conférence sociale de son quinquennat.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 18h : 150.000 formations prioritaires prévues pour les chômeurs
16:00
Isabelle Choquet

La conférence sociale a été fermée par un discours du Premier ministre Manuel Valls. François Hollande a lancé aujourd'hui un plaidoyer pour le dialogue social. Le président a agité le risque de la disparition du modèle social français. Il veut se poser comme celui qui veut apaiser tout en impulsant une réforme du dialogue social. En ouverture de la conférence sociale, il a annoncé 150.000 formations prioritaires pour les chômeurs. 60% de ces formations débouchent sur un emploi. Mais une des personnes qui a voulu bénéficier d'une de ces formations affirme dans ce journal qu'elle a essuyé 3 refus avant de se voir octroyer une formation moins intéressante. Elle se dit contente de sa formation mais reste sur sa faim. "En pratique, je n'ai pas eu la formation que je voulais". Elle craint l'effet d'annonce. Les partenaires sociaux ne sont pas sortis convaincus non plus de cette 4e conférence sociale. Le président de la République était l'invité de RTL ce matin où il s'est présenté comme l'anti Nicolas Sarkozy. Il s'est même permis une allusion au "Casse-toi pauvre con" de son prédécesseur. Il a aussi évoqué le dossier Air France affirmant que "nous pouvons éviter les licenciements". Il revenu sur les violences contre les cadres de la compagnie aérienne. Bien qu'il n'adhère pas à la façon dont les salariés ont été arrêtés, il a refusé de condamner la manière. "Ce n'est pas moi qui ai demandé aux policiers de se rendre au domicile des salariés. Je pense qu'il y a d'autres méthodes mais ce n'est pas à moi de le dire", a-t-il déclaré. Le président a aussi mis en garde sur une possible victoire du FN aux élections régionales.

A écouter également dans ce journal

- La "jungle" de Calais, où vivent environ 6.000 migrants dans des conditions précaires serait située 
majoritairement sur une zone Seveso selon des documents d'urbanisme. L'endroit se trouve exposé à des risques en raison de la proximité de deux usines chimiques situées à quelque 300 m du camp. L'État prévoit des travaux pour aménager cette zone mais la préfète explique qu'il n'y a pas de risques d'explosion ni d'incendies là où résident les migrants. "Ils sont dans le zonage à risque faible ou moyen", a-t-elle déclaré dans ce journal.

- Libération affirme qu'il y aura peut-être une nouvelle carte scolaire en vue de renforcer la mixité sociale dans les collèges. Le ministère de l'Éducation nationale prévoirait ce changement et devrait l'annoncer début novembre.

- Après plusieurs années de pertes et de plans sociaux, le site de vente en ligne de produits électroniques Pixmania va demander son placement en procédure de sauvegarde, dans l'optique de se transformer en place de marché, ultime chance pour lui d'assurer sa pérennité.

À lire aussi


- La droite populiste suisse, l'UDC, résolument anti-immigration et anti-Union Européenne, a enregistré dimanche une progression spectaculaire aux élections législatives, qui la conforte comme premier parti de la Confédération Helvétique. Elle a obtenu près d'un tiers des sièges du Conseil National.

- Nicolas Bonnemaison mis en difficulté pour la première fois lors de son procès en appel pour empoisonnement. Aujourd'hui, l'ex-médecin a de nouveau été confronté aux parties civiles notamment un homme qui lui reproche la mort de sa mère. Il a parlé des "derniers moments volés avec sa mère. Ce que vous avez fait, je l'aurais peut-être compris si vous me l'aviez expliqué", a déclaré le plaignant.

- Le président de la Fédération française de rugby (FFR) Pierre Camou a admis que l'élimination du XV de France en quarts de finale de la Coupe du monde samedi était "un échec total" et qu'il fallait donc "trouver un autre système". Lui qui ne s'exprime que très rarement dans la presse, a confessé que le rugby français vivait "un moment difficile" mais s'est dit "prêt à tout" pour améliorer la situation, y compris établir des contrats fédéraux pour les meilleurs joueurs. "Je prends la responsabilité absolue", a-t-il aussi affirmé et a annoncé la tenue d'un bureau fédéral extraordinaire. 

- L'actrice Danièle Delorme, célèbre pour ses rôles dans les films de Marc Allégret, Julien Duvivivier ou Yves Robert, est décédée samedi à Paris à l'âge de 89 ans, a annoncé lundi la directrice de la galerie d'art que la comédienne avait créée.

Les courses se déroulaient à Enghien aujourd'hui. Le quinté a vu la victoire du 17, devant le 3, le 1, le 7, et le 4.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/