2 min de lecture Le journal

Le journal de 18 h : L'adolescent qui a sauvé l'enfant de Bobigny témoigne

REPLAY - Alors que plusieurs véhicules étaient incendiés lors du rassemblement de soutien à Théo à Bobigny, le 11 février, un jeune homme de 16 ans a sauvé des flammes une enfant de 6 ans, coincée dans une des voitures.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL du 12 février 2017 Crédit Image : Aurelien Morissard/AP/SIPA | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Contrairement à ce qui avait été premièrement rapporté, c'est un adolescent de 16 ans, Emmanuel Toula qui a sauvé des flammes une fillette de 6 ans à Bobigny, le 11 février, en marge de la manifestation de soutien à Théo, ce jeune homme de 22 ans victime d'un viol présumé par un policier. Au micro de RTL, l'adolescent a expliqué son geste et détaillé ce qu'il s'est réellement passé lors de cette journée. L'enfant était tétanisée, bloquée dans une voiture dont le capot était en feu. Plusieurs incendies ayant été provoqués par des casseurs.

"Il y avait beaucoup de jeunes, la plupart avait des cagoules, ils étaient très excités, très violents, ils avaient projectiles, et des battes de Baseball", explique Emmanuel Toula. "La mère de famille [du véhicule dans lequel se trouvait la fillette, ndlr], a ouvert sa porte et a pris son petit garçon. Dans la précipitation elle a oublié sa fille". Et d'expliquer qu'autour de lui, il ne "comprend pas" ce qu'il se passe. "J'ai vu la fumée, et j'ai détaché la ceinture, j'ai pris la gamine dans mes bras, j'avais du gaz lacrymogène dans les muqueuses", raconte l'adolescent. Alors qu'il tente de rassurer l'enfant, deux adultes viennent vers lui pour les éloigner de la foule. "J'ai fait ce qu'il fallait faire", confie Emmanuel Toula, "je ne suis pas un héros".

À écouter également dans ce journal :

- Présidentielle 2017 : François Fillon achevait ce dimanche 12 février son déplacement à la Réunion. Dans son dernier discours, le candidat a réaffirmé qu'il se battrait "jusqu'au bout". "Entre être debout ou être à genoux, ma réponse c'est debout toujours, à genoux jamais", a-t-il clamé devant un public acquis à sa cause. En parallèle, le parquet national financier a nié les affirmations du JDD selon lesquelles une décision dans l'affaire Fillon concernant des poursuites serait annoncée cette semaine. Aucun calendrier n'a été fixé, les enquêteur n'ont pas encore pris de décision, a assuré l'institution.

- Montpellier : les trois suspects dans l'attentat déjoué à Montpellier sont toujours en garde à vue. Celle-ci a été prolongée de 48 heures. Le quatrième suspect a été relâché samedi 11 février dans la matinée.

À lire aussi
Un masque anti-coronavirus (illustration) confinement
Les infos de 7h30 - Coronavirus : Ingrid, contaminée et traquée par ses voisins

- Allemagne : à Hambourg, l'aéroport a été fermé et évacué pendant une heure dans l'après-midi de dimanche. Un gaz irritant avait été libéré volontairement selon les premiers éléments de l'enquête. Une cartouche vide de spray au poivre ou de gaz lacrymongène a été retrouvé dans un bâtiment du site. Les enquêteurs excluent la piste terroriste.

- Rugby : la France a battu l'Écosse dans le tournoi des VI nations, avec un score de 22 à 16. Les Écossais ont marqué deux essais, mais les Français l'ont emporté aux pénalités grâce à Camille Lopez.

- Mondiaux d'Hochfilzen : Martin Fourcade est champion du monde de piste en biathlon. C'est son dixième titre mondial.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Bobigny Seine-Saint-Denis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants