1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 12h30 : une 6e attaque des forces de l'ordre cette année
1 min de lecture

Le journal de 12h30 : une 6e attaque des forces de l'ordre cette année

Un véhicule a intentionnellement renversé un groupe de militaires à Levallois-Perret. On déplore 6 blessés, dont deux graves.

Scène de l'attaque de Lavallois
Scène de l'attaque de Lavallois
Crédit : Thierry CHAPPÉ / AFP
Le journal de 12h30 : décès de l'écrivain Gonzague Saint Bris
16:50
La rédaction numérique de RTL & La rédaction de RTL

Une nouvelle fois, les forces de l'ordre ont été visées. Ce mercredi 9 août dans la matinée, une voiture a foncé sur un groupe de militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine.On déplore 6 blessés, dont 2 sérieusement. Leur pronostic vital n'est pas engagé.

La ministre des armées, Florence Parly, et Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur se sont rendus au chevet des victimes. Pour évoquer cette attaque, qui ciblait les militaires du 35e régiment d'infanterie de Belfort, la ministre parle d'un "acte lâche", tandis que le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, qualifie l'assaillant de "terroriste".

"Il y a toujours un symbole dans les agressions. Que ce soit la Tour Eiffel, Notre-Dame ou un aéroport...", analyse-t-il. Selon lui, si sa commune a été le théâtre de cette attaque, c'est en raison de la présence du "siège de la DGSI, les policiers qui luttent contre le terrorisme." Rien que cette année, c'est la sixième fois que militaires et policiers sont attaqués.

À écouter également dans ce journal

Pierre-Ambroise Bosse : C'est la grande surprise des Mondiaux d'athlétisme de 2017. Ce Nantais de 25 ans est devenu le nouveau patron du 800 mètres mondial. La France découvre en lui un athlète haut en couleur.

À lire aussi

Édouard Philippe à RTL : Dans une interview accordée à RTL, le premier ministre Édouard Philippe, a rendu hommage au "travail considérable" de la ministre du Travail Muriel Pénicaud, mais a rappelé la règle. Si un membre du gouvernement est "mis en examen", il est "conduit à démissionner immédiatement. (...) C'est une règle précise et elle sera respectée", a-t-il déclaré.

"Le feu et la colère" : Donald Trump a mis en garde la Corée du Nord et a promis "le feu et la colère". Les services secrets américains semblent avoir acquis la certitude que Pyongyang serait en mesure de miniaturiser des armes nucléaires.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/