2 min de lecture Dalaï Lama

Le dalaï lama présente des excuses à la suite de propos jugés sexistes

Le guide spirituel des Tibétains avait indiqué que si une femme lui succédait, elle devrait être "plus attirante". Une remarque qualifiée d'humoristique par son équipe.

Le dalaï lama, pendant une conférence à New Delhi, le 27 avril 2017
Le dalaï lama, pendant une conférence à New Delhi, le 27 avril 2017 Crédit : SAJJAD HUSSAIN / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Le dalaï lama a été confronté à une vive polémique à la suite de propos jugés sexistes sur les antennes de la BBC. Il y avait alors commenté l'hypothèse de voir une femme accéder au rôle de guide spirituel tibétain, estimant qu'elle devrait à ce moment-là être "attirante". Un point de vue qui n'a pas tardé à lui retomber dessus, au point de l'obliger à présenter des excuses mardi 2 juillet

Les services du dalaï lama ont indiqué qu'il "est extrêmement désolé que des gens aient été blessés par ce qu'il a dit et présente ses sincères excuses". La suite du communiqué tente ensuite une explication afin d'expliquer la sortie du guide spirituel. "Il arrive parfois que des remarques spontanées, qui peuvent être amusantes dans un contexte culturel donné, perdent leur caractère humoristique dans la traduction", a réagi son bureau. 

Une référence à une blague faite en 1992

Interrogé par le média britannique concernant sa position ouverte, de longue date, à une succession féminine, il l'avait confirmée, en ajoutant que "s'il y a une femme dalaï lama, elle doit être plus attirante (que moi)". Une réponse accompagnée de son habituel rire espiègle. Lorsque son intervieweuse lui rétorque que la personnalité intérieure prévaut sur le physique, il répond "les deux (comptent), je pense".

"Sa Sainteté a constamment mis l'accent sur la nécessité pour les gens de se lier à un niveau plus profond, plutôt que d'être otages" des apparences, ont dit ses services. Selon eux, cette remarque vient d'une blague faite pour la première fois au cours d'un entretien en 1992 avec une rédactrice en chef du magazine de mode Vogue

À lire aussi
Le dalaï lama, le 31 décembre 2018 international
Inde : le dalaï lama transporté à l'hôpital de New Delhi

"Au cours de sa longue vie, Sa Sainteté s'est opposée à ce que la femme soit traitée comme un objet, a soutenu les femmes et leurs droits et s'est félicité du consensus international croissant sur le soutien à l'égalité des genres et au respect des femmes", poursuit le texte. 

Le dalaï lama vit en exil en Inde depuis qu'il a fui en 1959 son royaume du Tibet, passé sous administration chinoise. Ayant renoncé en 1988 aux velléités d'indépendance de cette région himalayenne, il milite désormais pour davantage d'autonomie pour son peuple au sein de la République populaire de Chine

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dalaï Lama Sexisme International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants