1 min de lecture International

Inde : le dalaï lama transporté à l'hôpital de New Delhi

Le chef spirituel tibétain souffre de douleurs thoraciques. Il n'y aurait pas de "raison de s'inquiéter" a déclaré l'un de ses représentants.

Le dalaï lama, le 31 décembre 2018
Le dalaï lama, le 31 décembre 2018 Crédit : AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Le dalaï lama hospitalisé. Le dirigeant tibétain a subi un "check-up" dans un hôpital de New Delhi à la suite de douleurs à la poitrine. Son état de santé est stable, a déclaré l'un des représentants du moine bouddhiste aux Etats-Unis. 

Le chef spirituel tibétain, qui vit en exil depuis 60 ans à Dharamshala, dans le nord de l'Inde, a pris un vol régulier mardi 9 avril à destination de New Delhi afin d'effectuer une visite médicale à l'hôpital Max, à la suite d'une "légère toux". "Le médecin a dit qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Ce n'est pas si grave", a affirmé Ngodup Tsering. "Il prend quelques jours de repos", a-t-il ajouté.

Bien qu'il reste un orateur extrêmement populaire, le dalaï lama a réduit ses engagements sur le plan international. Depuis 2016, il n'a rencontré aucun leader international. 

En 2011, le leader spirituel tibétain a empêché toute tentative de Pékin de désigner son successeur, allant jusqu'à annoncer que sa lignée, perpétuée depuis le XIVe siècle, pourrait s'éteindre à sa mort.  Même l'Inde, qui lui a offert l'asile en 1959 lorsqu'il s'est enfuit en traversant à pied l'Himalaya déguisé en soldat, lui a tourné le dos.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Dalaï Lama Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants