1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le Bitcoin est-il une monnaie polluante, comme l'affirme Elon Musk ?
2 min de lecture

Le Bitcoin est-il une monnaie polluante, comme l'affirme Elon Musk ?

FACT CHECKING - RTL regarde ce qu’il se passe du côté des fausses informations avec ce vendredi, l'interdiction par Elon Musk des achats de Tesla en bitcoins. Une monnaie trop polluante ?

Des Bitcoins
Des Bitcoins
Crédit : AFP
Le Bitcoin est-il une monnaie polluante, comme l'affirme Elon Musk ?
03:01
Bitcoin : une monnaie polluante ?
03:01
micro générique
Jean-Mathieu Pernin

Mercredi 12 mai, le patron de Tesla, numéro un mondial de la voiture électrique, écrivait un petit tweet qui allait avoir de grandes répercussions. "Nous sommes inquiets du recours de plus en plus important aux combustibles riches en carbone pour miner des bitcoins, Tesla ne vendra plus de bitcoins et nous les utiliserons pour des transactions quand le minage passera aux énergies durables". 

Avant de poursuivre, on met le pied sur le frein pour un petit point d’explication bitcoin. Créé en 2008, Le Bitcoin est une monnaie immatérielle, ou crypto-monnaie, qui permet à son détenteur d’acheter des biens et des services sur Internet ou dans la vie réelle. À la différence des monnaies classiques, le Bitcoin, comme toutes les devises virtuelles, n’a pas de banque centrale ni aucun organisme central ou institutions financières pour le réguler. Son système est basé sur un réseau alimenté par une dizaine de milliers d’ordinateurs à travers la planète. Et c’est là qu'arrive notre affaire de pollution, car tous ces réseaux d’ordinateurs baptisés "des mines" sont particulièrement gourmands en électricité. 

Nombreux disent que le Bitcoin n'est pas aussi polluant

Musk se base sur une étude du magazine Nature, pour se retirer de la cryptomonnaie. Selon le média américain, le réseau d’ordinateurs chinois voué aux bitcoins pourrait produire, d’ici 2024, le total des émissions annuelles de gaz à effet de serre de l’Italie ou de l’Arabie saoudite ; ça commence à faire ! Mais de nombreuses personnes estiment que cette monnaie virtuelle n'est pas aussi polluante que cela. Surtout ceux qui lui voit un avenir radieux. Il est vrai que le système financier classique n’est pas le plus vertueux en matière environnementale

Selon des estimations, miner de l'or est plus énergivore. Sans compter la consommation des banques, celle pour imprimer des billets et pour les transporter. C’est peut être pour cela qu’un des plus grands défenseurs du bitcoin jusqu’à présent était…Elon Musk lui-même. En février, sur Twitter, il annonçait qu’il était possible de commander une voiture Tesla grâce au bitcoins. Lui-même avait investi 1,5 milliard de dollars dans cette monnaie virtuelle ; mais depuis, il a fait dévisser les cours et s’offre un coup de com' peint en vert.

Le Bitcoin provoque une vraie réflexion

À lire aussi

Le Bitcoin est polluant, mais il représente peut être l’avenir d'une monnaie sans pièces ni billets pour acheter en ligne. Cela peut ressembler à ce que nous prépare le futur. D'un autre côté, on retrouve des cas de consciences, comme cet ingénieur informatique allemand, qui avait fait fortune grâce aux bitcoins. Il a donné un millions d’euros au parti écologiste pour qu’une fois au pouvoir, ils interdisent le bitcoin, car celui-ci est trop polluant. Autrement dit, à son échelle, on peut tous être Elon Musk.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/