1 min de lecture Charente

La Charente ne fabriquera plus de charentaises

Le tribunal de commerce d'Angoulême a prononcé ce vendredi 15 novembre la liquidation judiciaire de La Manufacture Charentaise à Rivières, dernière entreprise spécialisée.

Une usine de charentaises à Rivières
Une usine de charentaises à Rivières Crédit : GEORGES GOBET / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

C'est tombé ce vendredi : la Charente ne fabriquera plus de charentaises. La Manufacture Charentaise (LMC) à Rivières, dernière entreprise spécialisée du département, a été placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce d'Angoulême. Ses 104 salariés, experts dans l'art du "cousu-retourné", restent sur le carreau.

Placée en redressement judiciaire le 25 juillet dernier, l'entreprise n'avait fait l'objet que d'une seule offre de reprise, que le tribunal a rejeté. Elle ne proposait que le maintien de 38 emplois. Henri Lalouette, dirigeant départemental du syndicat FO qui suivait le dossier a dénoncé à l'AFP "l'incompétence et la négligence" des dirigeants qui ont conduit à cette faillite. Il a ensuite lancé un appel pour qu'un groupe ou mécène "ne laisse pas tomber ce savoir-faire. On est dans quelque chose de patrimonial". 

LMC est le fruit du regroupement en 2018 de quatre fabricants, déjà mal en point, des célèbres chaussons charentais. Selon une source proche du dossier, la société a subi en un an une forte baisse de son chiffre d'affaires passant d'un résultat net positif de 1,3 millions d'euros à une perte de près de 700.000 euros en quelques mois.

Vous pouvez retrouvez notre reportage à ce sujet, ci dessous (à 10:00). 

>
Le journal de 18h du 15 novembre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Charente Consommation Tendances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants