1 min de lecture Fin du monde

L'horloge de l'apocalypse affiche seulement 100 secondes avant minuit

L’horloge de l’apocalypse a été imaginée en 1947 pour symboliser l’imminence d’un cataclysme planétaire. Elle a été avancée à minuit moins cent secondes par le groupe de scientifiques, Bulletin of Atomic Scientists.

Une horloge (illustration)
Une horloge (illustration) Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Venantia
Venantia Petillault

Chaque année, des scientifiques américains remettent les pendules à l'heure de l'horloge de l'apocalypse. Cette fois-ci, ils l'ont avancée à minuit moins 100 secondes. Cet ajustement s'explique par le changement climatique, les tensions autour du nucléaire et la multiplication des infox, ont indiqué jeudi 23 janvier, les treize prix Nobel qui s'occupent de cette horloge.

L'outil a été créé durant la guerre froide, dans le but d'alerter sur les risques de fin du monde, qui survient symboliquement à minuit. Depuis, l'horloge oscille. Mais la décision d'un ajustement du cadran est, à chaque fois, fondée sur des faits précis. Cette année, l'aiguille est plus que jamais proche de minuit.

"Du retrait des États-Unis de l'accord de Paris (sur le climat) et du pacte nucléaire iranien, à l'impasse des négociation sur le désarmement nucléaire et à la division au sein du Conseil de sécurité des Nations unies, nos mécanismes de collaboration sont sapés alors que nous en avons le plus besoin", a justifié l'ancien secrétaire des Nations unies, Ban Ki-moon.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fin du monde États-Unis Changement climatique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants