1 min de lecture ONU

ONU : Antonio Guterres succède officiellement à Ban Ki-moon

L'assemblée générale des Nations Unies a désigné le Portugais qui prendra la suite du Sud-Coréen en tant que secrétaire général de l'ONU, au 1er janvier 2017.

Antonio Guterres le 13 avril 2016 à New York, aux États-Unis
Antonio Guterres le 13 avril 2016 à New York, aux États-Unis Crédit : KENA BETANCUR / AFP
Michael Ducousso et AFP

L'Assemblée générale de l'ONU a désigné jeudi 1 octobre Antonio Guterres comme son prochain secrétaire général. Le Portugais succédera au Sud-Coréen Ban Ki-moon le 1er janvier prochain.
 
Antonio Guterres, 67 ans, ex-Haut commissaire de l'ONU aux réfugiés et ancien Premier ministre du Portugal, a été nommé pour une durée de cinq ans. Il avait été adoubé à l'unanimité par le Conseil de sécurité la semaine dernière. Lors de son élection, il a promis de "servir les plus vulnérables" comme "les victimes des conflits et du terrorisme." Mis à l'épreuve par la plus grave crise de réfugiés depuis des décennies en raison de la guerre civile en Syrie, il n'a cessé d'alerter la communauté internationale pour plus de solidarité envers les millions de migrants et demandeurs d'asile.

"Un humaniste doté d'une vraie boussole morale"

Dans un contexte de tensions croissantes entre les États-Unis, la Russie et la Chine, les attentes sont fortes pour que le Portugais reprenne l'initiative sur les grandes crises actuelles, comme la guerre en Syrie ou la crise des réfugiés. Avec lui, "les Nations Unies se dotent du meilleur barreur possible pour cette période de tempêtes", estime l'ambassadeur français à l'ONU, François Delattre. À l'écouter, Antonio Guterres serait "un leader capable de tracer une direction et de rassembler, un grand professionnel capable de réformer et d'innover, un humaniste doté d'une vraie boussole morale".

Le futur secrétaire général de l'ONU doit prononcer un discours après son élection jeudi, avant de prendre ses quartiers avec son équipe de transition dans des bureaux temporaires situés en face du siège de l'ONU à New York.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
ONU Ban Ki-Moon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants