1 min de lecture Musique

"L'événement me dépasse complètement", confie Jean-Michel Mekil

INVITÉ RTL - Le maréchal des logis-chef Jean-Michel Mekil qui a chanté au Stade de France en hommage aux victimes des attentats de Londres et Manchester revient sur ce moment marquant.

Agnès Bonfillon Signé Agnès Agnès Bonfillon
>
"L'événement me dépasse complètement", confie Jean-Michel Mekil Crédit Image : FRANCK FIFE / AFP | Crédit Média : Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon Journaliste RTL

Le 13 juin dernier, la Garde républicaine rendait hommage aux victimes des attentats de Londres et Manchester avant France-Angleterre, au Stade de France. Celui qui avait marqué les esprits, c'était le maréchal des logis-chef Jean-Michel Mekil. Guitare électrique à la main, il avait joué et chanté Don't Look Back In Anger, d'Oasis, offrant un moment plein d'émotion dans le stade. "Je me suis rendu compte qu'il se passait quelque chose de particulier dans le stade", reconnaît celui qui habituellement joue du trombone au sein de la Garde républicaine. "J'en suis très fier et très content". 

Visiblement très à l'aise dans le rôle du rockeur en uniforme, Jean-Michel Mekil explique avoir "cette âme de rockeur depuis mon adolescence. Elle ne m'a jamais quitté, malgré que je sois aujourd'hui un militaire. On est toujours attaché à ses premières amours". Cet aspect musical, Jean-Michel Mekil le cultive au sein d'un groupe, en marge de la Garde républicaine. Groupe qui a d'ailleurs joué pour la Fête de la Musique, dans le XIIIe arrondissement de Paris.

"Je suis quelqu'un d'assez réservé", confie celui qui a du mal à réaliser être l'objet de toute l'attention. "L'événement me dépasse complètement... Ça me terrorise un peu de temps en temps aussi", glisse-t-il, tout en précisant avoir ressenti "une énorme bienveillance" autour de lui.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Armée Stade de France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants