2 min de lecture Travail

VIDÉO - L'absentéisme coûte 108 milliards d'euros, selon une étude

L'absentéisme au travail revient très cher à l'économie française, selon l’Institut Sapiens. En cause notamment, le management des entreprises. Certaines essayent donc d'être plus souples avec leurs salariés.

>
Le coût exorbitant de l'absentéisme au travail Crédit Image : THOMAS BREGARDIS / AFP | Crédit Média : M6/Jean-Claude Freydier/Pauline Buisson | Date :
Thomas Pierre
Thomas Pierre et La rédaction de M6

Maladies, accidents du travail, mal être… Les absences des salariés, du privé comme du public, ont un coût faramineux pour l'économie. Une étude menée par l’institut Sapiens, un think tank libéral, l'estime en moyenne à 3.521€ par an et par salarié dans le privé et à 6 223 € par an et par salarié dans le public.

Pour obtenir ces chiffres, les auteurs de ce document ont additionné plusieurs données : les salaires versés aux absents, le temps passé par les équipes pour combler les absences, ou encore l'achat de services extérieurs par exemple. Au total, selon eux, près de 108 milliards d'euros.

Maladies, accidents du travail ou congés maternité représentent ainsi un tiers des absences. Le reste, la majorité donc, a pour cause des problèmes psychologiques ou physiques, du "burn out" aux troubles musculo-squelettiques. Pour les auteurs de l'étude, si les salariés sont absents, c'est que le management pose problème.

À lire aussi
Pour son mur, Trump en appelle à "Game of Thrones" international
États-Unis : les créations d'emplois ont bondi en décembre

Le management pointé du doigt

“Dans les entreprises publiques comme privées, les petites, les grandes, dans tous les secteurs, le management, c’est à dire s’occuper des personnes qui travaillent, donner un sens à leur travail, les rémunérer correctement, n’est pas bien fait”, analyse Laurent Cappelletti, co-auteur de l’étude. 

Chez Skillsday, une start-up parisienne spécialisée dans la pédagogie digitale, on applique ainsi le management de proximité. Avec des locaux installés dans un appartement, cette structure de 20 salariés octroie pas mal de souplesse.“Si on a besoin, on prévient la veille et on peut tout à fait travailler de chez soi”, témoigne cette salariée. 

Un type de management qui semble ici fonctionner. “L’absentéisme ici, c’est pas plus de deux ou trois jours en tout sur l’ensemble des collaborateurs”, affirme Arthur Choukroun, dirigeant de Skillsday. 

“Ce n’est pas que de l’altruisme, moi j’y gagne quelque chose en tant que chef d’entreprise. Si j’ai des collaborateurs engagés, j’aurais des collaborateurs qui seront performants”, estime encore ce patron pour qui un salarié heureux est un salarié présent.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Travail Vidéo M6 M6info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795667390
VIDÉO - L'absentéisme coûte 108 milliards d'euros, selon une étude
VIDÉO - L'absentéisme coûte 108 milliards d'euros, selon une étude
L'absentéisme au travail revient très cher à l'économie française, selon l’Institut Sapiens. En cause notamment, le management des entreprises. Certaines essayent donc d'être plus souples avec leurs salariés.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-absenteisme-au-travail-coute-108-milliards-d-euros-a-l-economie-francaise-selon-une-etude-7795667390
2018-11-22 14:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SKnWZepSQAY4zMX51QiHtw/330v220-2/online/image/2018/1122/7795667615_illustration.jpg