1 min de lecture Religions

Islam : que célèbrent les musulmans à l’occasion de la fête du "mawlid" ?

ÉCLAIRAGE - La fête du "mawlid" ou "mouloud" ou "mouled" commémore dans l'islam la naissance du dernier et principal prophète de cette religion, Mahomet.

Des musulmans célèbrent la fête du "mawlid" dans une mosquée de Tunis, en Tunisie, en 2018
Des musulmans célèbrent la fête du "mawlid" dans une mosquée de Tunis, en Tunisie, en 2018 Crédit : FETHI BELAID / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

"Mawlid", "mouloud" ou "mouled". Derrière ces trois noms se cache le 12e jour du mois de rabī‘ al-ʾawaal, le troisième mois du calendrier islamique. Ce jour, qui correspond à la nuit du 28 au 29 octobre cette année, les musulmans commémorent la naissance du dernier et principal prophète de l'islam, Mahomet ou Muhammad

Comme l'explique l'Encyclopedia Universalis, la fête de la naissance du prophète ne remonte pas aux origines de l'islam, religion née au VIIe siècle dans la péninsule arabique, "c'est une innovation de l'époque ottomane", à la fin du Moyen-Âge. Elle n'apparaît donc pas dans le Coran, ni dans la "sunna" (la Tradition). À ce titre, elle est fustigée par certains théologiens. 

Sur son site, le Conseil français du culte musulman (CFCM) rappelle que la fête est célébrée par "des lectures coraniques, des chants, des prières et des méditations sur l’œuvre de notre prophète, Paix et Salut soient sur Lui (PBSL)". 

Un appel à la "paix", l'"amour" et la "miséricorde"

La lettre de Mohammed Moussaoui, président du CFCM, "réitère" à cette occasion son "appel aux imams et enseignants pour opérer une révision profonde dans l’enseignement de la vie du Prophète Muhammad (PBSL) afin de mettre en valeur les aspects les plus représentatifs et les plus structurants de l’œuvre du prophète et de son message de Paix, d’Amour et de Miséricorde."

À lire aussi
Le Conseil d'État (illustration) église
Cérémonies religieuses limitées : pour le Conseil d'État, l'exécutif doit revoir sa copie

"Face aux dites 'caricatures de Mahomet', j’appelle les musulmans de France et d’ailleurs à suivre l’exemple de notre Prophète (PBSL) et à cesser de répondre ou de réagir à ce type d’expression", explique-t-il, réaffirmant "avec force que rien, absolument rien, ne saurait justifier l’assassinat d’un Homme."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Islam Musulmans
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants