1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. INVITÉ RTL - "Si on diminue de 20% nos contacts, on arrivera à juguler cette 5e vague", selon le Pr. Fontanet
1 min de lecture

INVITÉ RTL - "Si on diminue de 20% nos contacts, on arrivera à juguler cette 5e vague", selon le Pr. Fontanet

L'épidémie continue de se propager en France à l'approche de Noël. Pour le Pr. Arnaud Fontanet, il n'est pas nécessaire d'adopter un nouveau confinement ou un couvre-feu pour limiter la diffusion du virus.

Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur, membre du Conseil scientifique
Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur, membre du Conseil scientifique
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Arnaud Fontanet était l'invité de RTL Soir
16:34
Arnaud Fontanet était l'invité de RTL Soir
16:34
Julien Sellier - édité par Nicolas Barreiro

À quelques semaines de Noël, les courbes de l'épidémie s'affolent. Mardi 30 novembre, le ministre de la Santé Olivier Véran annonçait que 47.000 nouveaux cas avaient été recensés lors des dernières 24h, du jamais vu depuis avril. Ces chiffres risquent d'augmenter de manière exponentielle si rien ne change. Mais selon l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, invité sur RTL, de petits gestes pourront suffire pour limiter les contaminations.

Selon lui, "si on diminue de 20% nos contacts, on arrivera à juguler cette cinquième vague et à l'amener à des niveaux beaucoup plus acceptables", a déclaré le membre du Conseil scientifique ce mercredi 1er décembre. "Si on ne change rien, si on ne serre pas un peu plus la vis, à la période de Noël et un peu après en janvier, on va se retrouver dans une situation avec un risque d'avoir jusqu'à 2.000 admissions à l'hôpital chaque jour", a-t-il poursuivi.

"À la différence de l'année dernière, où vous aviez encore 90% de la population susceptible à l'infection, où seul un confinement ou un couvre-feu pouvait stopper la vague, cette fois-ci si on diminue de 20% nos contacts, on arrivera à juguler cette 5e vague", explique Arnaud Fontanet, qui ajoute que ces 20% correspondent à "un petit effort de chacun sur la diminution de nos sorties, en faisant attention, on ne fait pas des fêtes avec plein d'amis. On fait attention, on aère bien, on porte bien le masque en milieu clos… Tous ces petits gestes peuvent nous permettre de diminuer les risques et d'éviter une cinquième vague".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/