1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : l'hôpital est-il déjà sous tension avec la 5e vague ?
1 min de lecture

Coronavirus : l'hôpital est-il déjà sous tension avec la 5e vague ?

ÉCLAIRAGE - Si la situation sanitaire reste moins alarmante que lors des vagues précédentes, les hôpitaux constatent une nette accélération du nombre de cas admis dans les services de réanimation.

Des soignants au sein d'une unité dédiée aux patients du Covid-19 (illustration)
Des soignants au sein d'une unité dédiée aux patients du Covid-19 (illustration)
Crédit : Kenzo Tribouillard / AFP
Coronavirus : le nombre d'admissions dans les hôpitaux commence à inquiéter les soignants
02:01
Agathe Landais - édité par Quentin Marchal

La situation sanitaire continue de se dégrader en France mais la situation reste néanmoins bien moins inquiétante que lors des premières vagues. Il suffit de regarder les chiffres de ce mardi 30 novembre : 10.300 patients Covid étaient hospitalisés dans toute la France. En comparaison, lors des trois premières vagues, on était à plus de 30.000 chaque jour, soit trois fois plus. 

La situation est similaire du côté des réanimations : 1.800 patients y étaient hospitalisés mardi soir contre 6.000 lors de la troisième vague du printemps dernier, et même 7.000 lors de la première vague.

Toutefois, les professionnels de santé se montrent inquiets face à la hausse du nombre de cas admis en raison de la Covid-19 ces derniers jours. Depuis début novembre les entrées à l'hôpital comme en soins critiques augmentaient très lentement mais on constate bien une nette accélération depuis une semaine

En Île-de-France par exemple, le nombre de patients présents en réanimation est passé de 300 mercredi dernier à 400 mardi 30 novembre. D'autres régions constatent aussi cette accélération, comme l'Occitanie qui fait face à une hausse de 52% d'admissions en réanimation sur une semaine.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/