1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. INVITÉ RTL - Scandale chez Orpea : "Il peut y avoir des dysfonctionnements", reconnait le nouveau PDG du groupe
2 min de lecture

INVITÉ RTL - Scandale chez Orpea : "Il peut y avoir des dysfonctionnements", reconnait le nouveau PDG du groupe

Après les révélations de Victor Castanet sur les accusations de maltraitance dans les Ehpad Orpea, le nouveau PDG de l'entreprise a reconnu qu'il pouvait y avoir des "dysfonctionnements" mais qu'ils n'étaient pas systémiques.

Philippe Charrier, nouveau PDG d'Orpea, était l'invité de RTL.
Philippe Charrier, nouveau PDG d'Orpea, était l'invité de RTL.
Crédit : RTL
Philippe Charrier, nouveau PDG d'Orpea, était l'invité de RTL Soir
00:09:24
Philippe Charrier, nouveau PDG d'Orpea, était l'invité de RTL Soir
00:09:24
Théo Putavy

"Accompagner la fin de vie est un métier très difficile et la perfection n'est pas possible", a déclaré Philippe Charrier, nouveau PDG d'Orpea, le leader mondial des Ehpad, au micro de RTL. Il réagissait aux récentes accusations du journaliste Victor Castanet dans son livre Les Fossoyeurs sur la maltraitance subie par les résidents de ces établissements. 

Il a alors admis qu'il pouvait "y avoir des dysfonctionnements" mais que "la réalité du terrain n'est pas du tout ce qu'on peut entendre". Ce mercredi 2 février en Conseil des ministres, Emmanuel Macron s'était ému de "révélations choquantes et bouleversantes". "Nous partageons ce sentiment", lui a répondu Philippe Charrier. 

La veille, la ministre déléguée à l'Autonomie Brigitte Bourguignon avait annoncé que le gouvernement avait ouvert deux enquêtes sur le groupe. Entendu ce mercredi par une commission d'enquête à l'Assemblée nationale, Philippe Charrier a affirmé que "le sujet essentiel était de montrer qu'il n'y avait pas un système qui mettrait la priorité sur le profit", alors que la présidente a interrompu les débats, pas satisfaite par les réponses du PDG.

Faire la lumière sur les dysfonctionnements

Il a par ailleurs annoncé qu'il était "en faveur des audits, à commencer par les inspections diligentées par madame la ministre" et qu'Orpea avait recruté deux cabinets indépendants pour faire un autre audit dont les résultats seront publiés publiquement. 

À écouter aussi

De plus, Philippe Charrier a été prié de s'exprimer sur son prédécesseur Yves Le Masne qui a vendu, selon Le Canard Enchaînédes milliers d'actions trois semaines après avoir été informé de la future parution du livre de Victor Castanet, mais il a botté en touche. "C'est à lui de prendre en main ce sujet [...] il prendra la parole et s'expliquera", a-t-il affirmé.

Enfin, face à la question des familles de résidents demandant de changer d'établissement à la suite de ces révélations, le patron d'Orpea a estimé qu'il y avait "très peu de demandes de changement d'établissement" et a indiqué qu'il communiquerait les données de février en temps voulu. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/