1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. INVITÉ RTL - Nicolas Hénin : "J'ai été torturé par des Français en Syrie"
2 min de lecture

INVITÉ RTL - Nicolas Hénin : "J'ai été torturé par des Français en Syrie"

Nicolas Henin, ancien reporter de guerre et consultant en prévention du terrorisme et de la radicalisation était l'invité de RTL, ce mercredi 4 mai. Il est revenu sur les conditions de sa prise d'otage en Syrie par l'État islamique, entre 2013 et 2014.

Nicolas Hénin est l'invité RTL de ce mercredi 4 mai
Nicolas Hénin est l'invité RTL de ce mercredi 4 mai
Crédit : RTL
Nicolas Hénin est l'invité RTL de ce mercredi 4 mai
00:11:05
Nicolas Hénin est l'invité RTL de ce mercredi 4 mai
00:11:05
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura

Ancien reporter de guerre et consultant en prévention du terrorisme et de la radicalisation, Nicolas Hénin était cité comme témoin au procès des attentats du 13 novembre 2015. Invité de RTL ce mercredi 4 mai, il est revenu sur son témoignage. 

"Le tribunal attendait de moi un regard de l’intérieur sur cette organisation, l'Etat islamique, qui a provoqué une vague d’attentats à travers l'Europe et qui ont culminé avec les attentats du 13 novembre, explique-t-il. Il attendait de moi aussi un récit sur qui étaient les principaux protagonistes de cette prise d’otages". 

Et d'ajouter : "Nous nous sommes retrouvés à l'issue d'une vaste chasse aux otages, 24 (...) Cette vaste entreprise de prise d'otages a été pensée et exécutée par 12 individus qui étaient les mêmes que ceux qui plus tard allaient former la cellule Opex de l'Etat islamique". 

Il est important de témoigner pour donner du sens

Nicolas Hénin

Nicolas Hénin est ainsi revenu à la barre sur ses dix mois de captivité, en Syrie. "On est tiraillé par la nécessité de tourner la page. Il faut oublier, il est important que ces souvenirs traumatiques ne restent pas sans cesse présents à l’esprit et l’importance du témoignage", explique-t-il au micro de RTL. 

À écouter aussi

L'ancien reporter de guerre confie que "ce qu'un otage vit est quelque chose d'une intensité exceptionnelle, surtout quand il est otage d'un groupe comme l'Etat islamique". "Il est important de témoigner pour donner du sens, faire du travail de prévention et permettre de poursuivre les choses", ajoute-t-il. 

Nicolas Hénin raconte l'importance de l'espoir. "On est obligé de vivre avec l'espoir. Le principe d'une prise d'otages est qu'on ne sait pas quand ça va finir et comment ça va finir. Et pour tenir, il faut se dire que ça va finir bien". Lors de sa captivité en juin 2013, l'ancien journaliste a tenté de s'enfuir : "J'ai pu faire sauter les barreaux de ma cellule partir et m'éloigner d'une quinzaine de kilomètres de la prison improvisée dans laquelle je me trouvais, jusqu'à me faire rattraper. Evidemment, ils n'étaient pas contents". Il a ensuite été torturé par ses geôliers qui étaient Français.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/