1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. INVITÉ RTL - Départ de la ministre de la Santé : "Nous avons besoin d'un pilote dans l'avion", réclame un médecin
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Départ de la ministre de la Santé : "Nous avons besoin d'un pilote dans l'avion", réclame un médecin

Face à la démission de Brigitte Bourguignon après sa défaite aux législatives, Djillali Annane, chef du service réanimation de l'hôpital de Garches, a exprimé le "besoin d'une présence forte d'un(e) ministre à la Santé".

Le Professeur Djillali Annane, chef du service réanimation à l'Hôpital Raymond-Poincaré à Garches (AP-HP), invité RTL du 30 janvier 2021
Le Professeur Djillali Annane, chef du service réanimation à l'Hôpital Raymond-Poincaré à Garches (AP-HP), invité RTL du 30 janvier 2021
Crédit : RTL
Djillali Annane, chef du service réanimation de l'hôpital de Garches, était l'invité de RTL
00:06:58
Djillali Annane, chef du service réanimation de l'hôpital de Garches, était l'invité de RTL
00:06:58
Julien Sellier - édité par Quentin Marchal

Assiste-t-on à une nouvelle vague de Covid-19 ? Alors qu'elles s'étaient estompées depuis plusieurs semaines, les contaminations au coronavirus se multiplient sur l'Hexagone, avec plus de 50.000 cas positifs par jour, en hausse de près de 50% sur une semaine. Djillali Annane, chef du service réanimation de l'hôpital de Garches, met en garde sur la capacité de l'hôpital d'encaisser une nouvelle vague sévère et l'affirme : "Nous avons besoin d'un pilote dans l'avion". Il fait ainsi référence au départ de la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon, qui a perdu au 2nd tour des législatives.

"C'est une inquiétude parce que la situation actuelle de l'hôpital et du système de santé en général n'est probablement pas très bonne", a indiqué le médecin. "Que ce soit aux portes de l'hôpital, c'est-à-dire aux urgences, ou dans les services de médecine et de réanimation, on est tous confrontés à un manque de personnel, avec des soignants qui ont aussi envie de prendre des jours de repos (durant l'été)", a-t-il souligné, regrettant aussi "une sorte de cercle pernicieux dans lequel il est difficile de maintenir une capacité d'accueil des patients avec une qualité des soins de haut niveau".

"La question ou les questions de santé sont extrêmement importantes et ne peuvent plus souffrir d'aucun délai", a encore estimé Djillali Annane, au moment d'évoquer la démission imminente de la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon, battue aux législatives. "On a véritablement besoin de la présence forte d'un(e) ministre à la Santé, de façon à piloter la prise en charge sanitaire de la France", a conclu le médecin. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/