1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Incendies en Gironde : l'activité partielle de longue durée accordée aux entreprises touchées
1 min de lecture

Incendies en Gironde : l'activité partielle de longue durée accordée aux entreprises touchées

Il s'agit du même dispositif qui avait été instauré pendant la pandémie de coronavirus, pour les secteurs faisant face à une réduction d'activité durable.

Un restaurant détruit à Cazaux, le 24 juillet 2022, après le passage de l'incendie de la Teste-de-Buch.
Un restaurant détruit à Cazaux, le 24 juillet 2022, après le passage de l'incendie de la Teste-de-Buch.
Crédit : Valentino BELLONI / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Florine Boukhelifa & AFP

La zone a été frappée en juillet par des feux "hors normes", qui ont ravagé près de 21.000 hectares de forêt. L'État va "répondre présent" pour les entreprises endommagées par les récents incendies en Gironde, qui vont pouvoir bénéficier du dispositif "très protecteur" de l'activité partielle de longue durée, a annoncé samedi 30 juillet sur Cnews le ministre du Travail Olivier Dussopt.

Pour les entreprises affectées, notamment les campings et restaurants aux abords des feux, "nous allons mettre en œuvre des dispositifs de crise", a promis Olivier Dussopt. "Les entreprises endommagées, je pense par exemple aux campings, ou qui perdent beaucoup d'activité, vont pouvoir bénéficier de l'activité partielle de longue durée, cette forme spéciale d'activité que nous avons mise en place au moment du Covid", a-t-il détaillé. Il s'agit d'un dispositif "très protecteur", a-t-il expliqué.

"Pour les salariés au Smic, c'est 100% du revenu, pour ceux au-dessus c'est 84%", a-t-il expliqué. "C'est protecteur pour les entreprises également", puisque leur reste à charge baissera de 40% à 15%. "Nous allons le faire même si toutes ces entreprises ne devaient pas être couvertes" par ce dispositif, a assuré le ministre, promettant que le gouvernement allait "travailler entreprise par entreprise pour leur proposer des accords très simples".

L'activité partielle de longue durée permet à une entreprise confrontée à des difficultés de diminuer l'horaire de travail de ses salariés. Ce dispositif avait été instauré en juillet 2020 pendant la pandémie de coronavirus pour les secteurs faisant face à une réduction d'activité durable. Concrètement, sur l'indemnité que touche le salarié, les employeurs n'auront plus à verser que 15%. Quant aux salariés, s'ils sont au Smic ils toucheront 100% de leur revenu, et 84% s'ils gagnent plus que le Smic.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire