1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Incendie de la cathédrale de Nantes : faut-il renforcer la sécurité des lieux de culte ?
2 min de lecture

Incendie de la cathédrale de Nantes : faut-il renforcer la sécurité des lieux de culte ?

ÉCLAIRAGE - Samedi 18 juillet, un incendie s'est déclaré dans la cathédrale de Nantes. Une enquête a été ouverte pour incendie volontaire. La question qui se pose désormais est celle de la sécurité des lieux de cultes.

Incendie de la cathédrale de Nantes : faut-il renforcer la sécurité dans les lieux de culte ?
Incendie de la cathédrale de Nantes : faut-il renforcer la sécurité dans les lieux de culte ?
Crédit : AFP
Incendie de la cathédrale de Nantes : faut-il renforcer la sécurité des lieux de culte ?
01:41
Incendie de la cathédrale de Nantes : faut-il renforcer la sécurité des lieux de culte ?
01:41
Nerissa Hemani
Journaliste

48 heures après l'incendie de la cathédrale Saint-Pierre de Nantes, l'homme placé en garde à vue a été libéré. Ce bénévole du diocèse ne fera l'objet d'aucune poursuite. La police tente encore de comprendre les causes de cet incendie. Déjà en 1972, la cathédrale avait été ravagée par les flammes. Il est aussi évidemment difficile de ne pas penser à l'incendie de Notre-Dame, il y a tout juste un an. Faut-il renforcer la sécurité des lieux de culte ?

Devant la cathédrale Saint-Jean Baptiste, pas de vigile, à l'intérieur non plus, René sort de l'office et il n'est pas très rassuré : "Ce n'est pas du tout sécurisé, tout le monde peut rentrer, vous voyez bien ce qu'il se passe." "C'est dramatique de s'en prendre aux cathédrales, il faudrait plus de surveillance, et plus de détecteurs de fumées. Pourquoi pas un vigile !", conclut-il. 

Même constat pour cet autre fidèle originaire de Lyon : "On sécurise beaucoup de lieux publics, mais pas spécialement les églises. Donc ce serait une bonne chose. Au moins à l'extérieur, mettre de la police." 

Les cathédrales de plus en plus surveillées ?

Le recteur de la cathédrale assure que depuis l'incendie de Notre-Dame de Paris, les réunions avec la Direction Régionale des affaires culturelles et les pompiers se font bien plus régulières. "Chaque semaine ils font un exercice sur la place Saint-Jean, soit en direct sur la cathédrale, soit sur un des immeubles, affirme Jean-Sebastien Tuloup. On est en train de revoir tout le plan sécurité, donc c'est pris très au sérieux. On fait tout ce qu'on peut, juste avant d'ouvrir la cathédrale, on fait un tour complet, de même lorsqu'on ferme la cathédrale. Une église n'est pas faite pour être barricadée, elle est là pour accueillir, il y a donc toujours un risque", achève le recteur. 

À lire aussi

Chaque année, 1 million de visiteurs passent les portes de cette cathédrale lyonnaise.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/