1 min de lecture Rouen

Incendie à Rouen : la population inquiète pour l'enlèvement des fûts de l'usine

INVITÉ RTL - Jean-Noël Guyader, secrétaire et porte-parole de l’association "Les Sinistrés de Lubrizol", fait part de l'inquiétude de la population au moment où les fûts endommagés dans l'incendie sont évacués.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Incendie à Rouen : "la population inquiète" pour l'enlèvement des fûts, confie Jean-Noël Guyader Crédit Image : CHARLY TRIBALLEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
fred veille
Frédéric Veille édité par Cassandre Jeannin

L'enlèvement des 160 fûts endommagés après l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen commence ce mardi 22 octobre. Sous la tente installée par l'entreprise, au total, il y a "1.400 fûts, dont 1.000 qui ont partiellement brûlés", rectifie Jean-Noël Guyader, secrétaire et porte-parole de l’association Les Sinistrés de Lubrizol. Les 160 qui sont mentionnés sont les fûts "éventrés", précise-t-il. 

Concernant la nature des fûts, il y aurait du "mercaptan (gaz incolore toxique) et de l'HSS (hydrogène sulfuré), qui est extrêmement dangereux et hautement inflammable", indique le porte-parole du collectif de Lubrizol. 

L'opération très délicate devrait durer deux mois et, "en cas de pépin, les conséquences pourraient être catastrophiques", déclare-t-il, "toute la population est inquiète malgré les précautions prises". 

"Il n'y a pas d'odeur, par contre au niveau respiration c'est toujours aussi compliqué", notamment pour "les gens sensibles", constate Jean-Noël Guyader ce mardi. "Ce qu'on attend aujourd'hui c'est la reconnaissance de l'état de catastrophe technologique car ça n'a pas été fait et ça bloque tout au niveau des assurances", déplore-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rouen Incendie Risque sanitaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants