1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Île-de-France : un ascenseur tombe en panne en moyenne dix fois par an
2 min de lecture

Île-de-France : un ascenseur tombe en panne en moyenne dix fois par an

ENQUÊTE RTL - Les pannes d’ascenseur s'accumulent dans certains quartiers de la région francilienne nuisant ainsi au quotidien des habitants. D'autant que selon "Exigence Ascenseurs", la durée moyenne d’immobilisation est de quatre jours complets.

Une cabine d'ascenseur (illustration)
Une cabine d'ascenseur (illustration)
Crédit : Flickr - CC - zigazou76
Île-de-France : un ascenseur tombe en panne dix fois par an, un fléau pour les habitants
02:00
Nathan Bocard - édité par Quentin Marchal

C’est un fléau grandissant dans beaucoup d’habitations et notamment dans les logements sociaux d'Île-de-France. Les pannes d’ascenseur s'accumulent dans certains quartiers et sont devenues une routine qui a des conséquences sur la vie des habitants.  Selon l’association "Exigence Ascenseurs", qui regroupe de nombreux bailleurs sociaux de la région, chaque ascenseur connaît en moyenne 10 pannes par an

C'est notamment le cas dans la cité "La Sablière" de Bondy, en Seine-Saint-Denis où sur les quinze ascenseurs, six ne fonctionnent pas. Mirella habite au 7ème étage, et dans son bâtiment, l’ascenseur est constamment en panne. "Vous voyez je suis maman de quatre enfants, je suis enceinte, je monte le septième étage à chaque fois tous les jours comme ça ce n'est pas évident. Ils devraient nous dire excusez-nous par rapport aux pannes on vous enlève les charges d’ascenseur", déplore cette mère de famille.
 
Certains habitants se mobilisent donc comme Samira, qui a créé une conversation WhatsApp pour que les locataires lui signalent les pannes. Elle les fait ensuite remonter au bailleur et dit vouloir agir pour elle et sa famille, mais aussi pour les plus vulnérables : "Il y a énormément de personnes âgées qui se retrouvent immobilisées chez elles", explique-t-elle. "Quand l’ascenseur est en panne vous pouvez être sûrs que pendant une semaine ils ne sortent pas", ajoute Samira. 

Un problème aux raisons multiples

Ces pannes d'ascenseurs sont favorisées par l'état de nombreux ascenseurs, vieillissants et qui ne serait plus aux normes dans les logements sociaux franciliens. Les réparations, elles, sont parfois très longues. Samira pointe notamment du doigt le fait que l’un des ascenseurs est resté en panne un mois et demi cette année.

Certains ascenseurs restent même en panne bien plus longtemps, jusqu'à 10 mois comme ce fut le cas dans une autre tour en banlieue parisienne. Selon "Exigence Ascenseurs", la durée moyenne d’immobilisation en 2020 était de quatre jours complets. Ce chiffre est en baisse ces dernières années, notamment grâce au travail d’associations comme "Exigence Ascenseurs".

À lire aussi

La raison pour laquelle les délais prennent autant de temps dans les logements sociaux est que les contrats y sont jusqu’à deux fois moins lucratifs qu’ailleurs pour les fabricants d'ascenseurs. Il y a donc moins d’incitations à les réparer rapidement même si d’autres problèmes, plus généraux, persistent.

En effet, il y a également un souci d’effectifs chez les ascensoristes : dans certains cas, un seul technicien est responsable de la maintenance de 180 cabines. Autre problème, celui des pièces de rechange, qui doivent très souvent être faites sur-mesure et qui sont toutes construites à l’étranger. Résultat, chaque panne donne naissance à un long processus de commande, de fabrication et de livraison de pièces sur mesure. Pour un problème qui affecte des centaines de milliers de locataires. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/