1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. "Il y a encore beaucoup de SDF qui appellent le 115" sans succès, déplore la Fondation Abbé Pierre
2 min de lecture

"Il y a encore beaucoup de SDF qui appellent le 115" sans succès, déplore la Fondation Abbé Pierre

INVITÉ RTL - Pour Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, il faut que "la question du logement soit aussi importante que la question de la santé ou de l'emploi".

Un sans-abri à Paris (illustration).
Un sans-abri à Paris (illustration).
Crédit : Philippe LOPEZ / AFP
"Il y a encore beaucoup de SDF qui appellent le 115" sans succès, déplore la Fondation Abbé Pierre
05:20
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier
Animateur

En raison de la vague de froid qui déferle sur la France, les départements ont les uns après les autres déclenchés leur plan "Grand Froid". Toutefois, des sans-abris ont dormi dehors, sous la neige, cette nuit à Paris. Il n'y a pas assez de place en France pour mettre à l'abri toutes les personnes qui en ont besoin, reconnaît Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre.

"Il faut reconnaître qu'il y a des efforts qui ont été faits, il y a à peu près 20.000 places qui ont été ouvertes depuis octobre en anticipation de la période hivernale. 100 places ont été ouvertes de manière exceptionnelle ces deux derniers jours en Île-de-France, mais vous savez on est face à un problème qui est structurel, qui s'inscrit dans le temps, qui s'ancre dans la durée", relèves Christophe Robert.

Le délégué général de la Fondation Abbé Pierre rappelle qu'il y a 300.000 personnes sans domicile fixe en France, "c'est un doublement depuis 2012". "On a ouvert beaucoup de capacité d'hébergements d'urgence, d'hôtels sociaux, mais il y a encore beaucoup de monde qui reste sur le carreau, qui appelle le 115, et qui ne se voit proposer aucune solution", déplore-t-il.

Mettre les moyens pour favoriser l'accès des personnes qui ont des difficultés

Christophe Robert - Délégué général de la Fondation Abbé Pierre

"La mobilisation de tous est essentielle, dans les maraudes, dans les accueils de jour, dans les hébergements d'urgence", souligne Christophe Robert qui rappelle que l'on "a un problème de crise du logement, d'accessibilité du logement social, on a une baisse de la production de logements sociaux, tout ça est lié". 

À lire aussi

"Il fait froid et on ne peut pas laisser les personnes dehors, donc il faut ouvrir. Je pense effectivement à d'autres solutions dans les hôtels, on peut penser à des auberges de jeunesse qui sont aujourd'hui à l'arrêt dans certaines villes, des bâtiments publics qui peuvent être aménagés", soumet-il. Selon lui, il faudrait que "la question du logement soit aussi importante que la question de la santé, de l'emploi, et donc mettre les moyens pour favoriser l'accès des personnes qui ont des difficultés". 

Concrètement, Christophe Robert demande l'augmentation de la production de logements sociaux, l'augmentation de l'accompagnement sociale et l'augmentation des APL

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/