3 min de lecture Tourisme

Idée vacances en France : le village de Lourmarin et son château Renaissance

REPORTAGE - Situé au cœur du Luberon, le château de Lourmarin saura séduire ses visiteurs avec sa dizaine de pièces restaurées et meublées, une pièce d'architecture unique et une légende maléfique.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Le village de Lourmarin et son château Renaissance Crédit Image : Hugo Amelin/RTL | Crédit Média : Hugo Amelin | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Hugo Amelin édité par Quentin Marchal

C’est l’un des premiers châteaux du Sud de la France à avoir rouvert ses portes après le début du déconfinement. Le château de Lourmarin, dans le Luberon, accueille de nouveau des touristes qui se ruent vers sa dizaine de pièces d’époque, ses différentes expositions ainsi que sa légende maléfique.

Lorsque l’on arrive dans le charmant village de Lourmarin, au sud-est d’Avignon, on ne voit que lui. Surplombant les petites maisons, le château a principalement été construit à la Renaissance, au XVIe siècle mais conserve une partie médiévale. On peut découvrir ses fortifications à l’ombre des arbres, plutôt agréable car la chaleur frappe déjà le Vaucluse en cette période de l’année.

La directrice des affaires culturelles, Caroline Galina, décrit ce lieu à découvrir en famille ou entre amis : "Nous sommes ici sur la terrasse basse du château, et avant d’y pénétrer, on peut jeter un coup d’œil sur le magnifique panorama : une vue imprenable sur Lourmarin, que l’on appelle ici le village des trois clochers. Et on peut même apercevoir d’ici la grande chaîne de montagne du Luberon".

Le château de Lourmarin, depuis ses jardins
Le château de Lourmarin, depuis ses jardins Crédit : Hugo Amelin/RTL

Une malédiction frapperait le château

À l’intérieur du château se trouve une dizaine de pièces restaurées et meublées. Dans la cuisine, une cheminée massive qui peut accueillir 4 bœufs entiers à rôtir, des expositions et notamment des archives inédites de la famille d’Albert Camus, qui est enterré à Lourmarin. Vous pourrez également y découvrir une pièce d’architecture unique en son genre, comme l'explique Caroline Galina : "C’est un escalier monumental à vis, à double torsade. L’un des plus beaux en France, il en existe très peu. Il y a des visiteurs qui traversent la France pour venir voir cet escalier".

La cuisine du château de Lourmarin
La cuisine du château de Lourmarin Crédit : Hugo Amelin/RTL
À lire aussi
La ville fortifiée de Dubrovnik en Croatie tourisme
Vacances d'été : quelles destinations privilégier en Europe ?

L’édifice accueille d’habitude près de 50.000 touristes par an mais ils seront beaucoup moins en 2020, à cause de la crise sanitaire et des mesures de distanciation sociales mises en place pour lutter contre la Covid-19. Ces voyageurs venant à Lourmarin ne doivent aussi pas être trop superstitieux car une malédiction frapperait le château

Le château de Lourmarin accueille 50.000 touristes chaque année
Le château de Lourmarin accueille 50.000 touristes chaque année Crédit : Hugo Amelin/RTL

Dans l’une des tours, de petits graffitis énigmatiques représentent une barque et ses occupants. La légende raconte qu’il s’agirait d’une représentation des Saintes Maries, qui font l’objet d’un important culte dans la communauté tzigane, selon laquelle le château serait maudit. "Cette barque, c’est un symbole des gens du voyage. Quand le château était en ruine, au début du XXème siècle, certains venaient des pays de l’Est et faisaient escale dans le château, avant d’aller en pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-mer. Ils ont été chassé par les propriétaires qui ont racheté et restauré le château donc ils auraient laissé une malédiction", explique Caroline, notre guide du jour.

Cette légende persistante dans le village a toutefois été mise à mal par l’historien Jules Masson Mourey en 2019. En effet, il estime que ces gravures dateraient en fait d’une période bien plus ancienne, du XVIème siècle, et n’auraient donc rien à voir avec les Tziganes.

Une cave à vins pour clore la visite

Dans château de Lourmarin, vous pourrez également vous rendre à la cave du châtelain, tenue par Florian Girbal. Un sous-sol rafraîchissant, qui était utilisé à l’époque comme chapelle par les évangélistes Vaudois, lors de leur persécution. "Je travaille principalement avec des petits producteurs du Luberon, vinificateurs, possédant chacun leur petite griffe" confie l’intéressé. 

La cave du châtelain
La cave du châtelain Crédit : Hugo Amelin/RTL

Parmi eux figure la "Bastide du clos", le vin d'un vigneron de Bourgogne installé ici, qui travaille sur des cépages autochtones en produisant des vins rouges et blancs mais aussi du rosé. Un verre, avec modération, achève de manière délicieuse cette visite, une clairière en contrebas du château permettant même de faire une petite sieste ensuite pour les visiteurs les plus épicuriens et les moins pressés.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tourisme Vaucluse Vacances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants