5 min de lecture Vacances d'été

Idée vacances en France : la phosphatière de Bach, dans le Lot

REPORTAGE - Située dans le parc naturel régional des Causses du Quercy, la phosphatière offre un gouffre à ciel ouvert de plus de 20 mètres de profondeur.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Idée vacances en France : la phosphatière de Bach, dans le Lot Crédit Image : Patrick Tejero/RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Patrick Tejero édité par Chloé Richard-Le Bris

C’est l’heure d’aller découvrir des petits coins de bonheur en France. Direction le Lot et le parc naturel régional des Causses du Quercy, une région riche en beautés touristiques et en charmes culinaires. Rendez-vous à Bach, 200 habitants, pour visiter une phosphatière et la cuisine d’une formidable auberge.

Même si le mot phosphatière fait un peu minier, voire industriel, c’est un endroit magique ! Un gouffre à ciel ouvert de plus de 20 mètres de profondeur. Un mini Canyon très étroit dont les parois sont recouvertes d’une végétation luxuriante. On se croirait sous les tropiques !

À la fin du XIXème siècle, c’était une mine à ciel ouvert pour faire de l’engrais exporté vers l’Angleterre. Notre guide est Frédéric Bérard, responsable du site du Cloup d’Aural : "Les paysans locaux exploitaient ces lieux, ils étaient payés par des Anglais qui emportaient après la matière première chez eux."

De la forêt tropicale à la savane sèche

La visite est fascinante et pleine de surprises, comme quand Frédéric vous met dans la main un morceau d’os d’un cousin très ancien du rhinocéros qui broutait par ici, bien avant notre ère. Ici, plus encore qu’ailleurs, les fossiles balisent les millénaires. 

"On part de la forêt tropicale humide qui ressemble à celle du Congo, en passant après par la savane sèche. Et puis après en allant vers des zones style savane arborée, qu’on trouve à la limite entre la savane et la forêt tropicale. Plus de 600 espèces d’animaux ont été retrouvées, et donc là aussi on peut étudier, en plus de l’évolution des paysages, l’évolution de la vie sur la région". C’est un panorama du climat local sur 30 millions d’années, avec ses réchauffements et ses refroidissements.

À lire aussi
Tourisme : la fréquentation à Paris a baissé de 95% vacances d'été
Coronavirus : le tourisme dans l'Hexagone sauvé par les Français cet été

Pour aller à l’auberge, il faut entrer dans le village de pierres blondes ponctuées de roses trémières pour apercevoir l’enseigne Lou Bourdié. Ça signifie le fermier, car l’aïeul qui tenait l’auberge était aussi paysan ! Un multiple rural avant l’heure ! On marche sur un plancher du XVIIème siècle qui a dû résonner sous des générations de bottes, de souliers et de modestes sabots !

Du veau au safran

C’est Julie qui a repris l’affaire familiale depuis un an. Voici ce qu’elle a mis au menu avec des produits exclusivement du terroir : "À Cajarc il y a toujours le safran, du coup on a fait le sauté de veau au safran, et on a fait du navarin d’agneau." Elle a pris la relève de sa tante, la célèbre Monique Valette ! C’est elle qui a fait la réputation du lieu : "Je suis gourmande puis je suis née dans cette maison. C’est les meilleurs moments, la table !"

Les menus vont de 15 à 30 euros et je vous garantis que l’on y passe un bon moment. Après le baba au rhum de Tata ou la tarte fine caramélisée à la confiture de prune…Bref, c’est un bonheur simple et souriant.

Frederic Bérard nous guide dans la phosphatière du Cloup d'Aural à Bach, Lot Crédits : Patrick Tejero/RTL | Date : 23/06/2020
3 >
Frederic Bérard nous guide dans la phosphatière du Cloup d'Aural à Bach, Lot Crédits : Patrick Tejero/RTL | Date : 23/06/2020
Julie et Monique, les joyeuses cuisinières de l'Auberge Lou Bourdié à Bach. Crédits : Patrick Tejero/RTL | Date : 23/06/2020
Julie et Monique, les joyeuses cuisinières de l'Auberge Lou Bourdié à Bach. Crédits : Patrick Tejero/RTL | Date : 23/06/2020
1/1
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vacances d'été Nature Vacances en France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants