1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Hôpital : pour Rémi Salomon, il faut un plan "Marshall ou un choc d’attractivité"
1 min de lecture

Hôpital : pour Rémi Salomon, il faut un plan "Marshall ou un choc d’attractivité"

INVITÉ RTL - En France, 1 lit d'hôpital sur 5 est fermé faute de personnel. Rémi Salomon, Président de la Commission Médicale d'Etablissement de l'AP-HP, réagit à la crise de l'hôpital et assure qu'il faut "quelque chose de très fort".

Rémi Salomon, Président de la Commission Médicale d'Etablissement de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris
Rémi Salomon, Président de la Commission Médicale d'Etablissement de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Rémi Salomon, Président de la Commission Médicale d'Etablissement de l'AP-HP était l'invité de RTL Soir
09:00
Hôpital : pour Rémi Salomon, il faut un plan "Marshall ou un choc d'attractivité"
09:00
Julien Sellier & Cassandre Jeannin

Un lit sur cinq est aujourd'hui fermé en France dans nos CHU et CHR faute de personnel soignant, selon une étude flash dirigée par le Président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy. Les données des hôpitaux de Paris confirment ces chiffres. L'APH-HP a choisi RTL pour réagir ce mercredi 27 octobre.

"C'est à peu près le double de lits fermés, à la même époque, qu'il y a deux ans, indique Rémi Salomon, Président de la Commission Médicale d'Établissement de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris. On manque essentiellement d'infirmiers. On a un recrutement qui est beaucoup plus faible que les autres années", alerte-t-il au micro de RTL Soir.

Dans les colonnes de LibérationOlivier Véran a reconnu que les 183 euros net en plus sur la fiche de paie des soignants ne suffisent pas face à cette crise de la santé. "Le Ségur ça ne suffit pas, il faut beaucoup plus, assure le Pr. Salomon. On a besoin de plus d'effectifs, de mieux payer la nuit et le week-end (...) Si on veut remonter la pente, il faut quelque chose de très important. Je ne sais pas si c'est un Marshall ou un choc d'attractivité. Il faut quelque chose de très fort. Cela ne peut pas être une rustine", conclut-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/