1 min de lecture Société

Harcèlement sexuel : Deneuve s'explique sur la tribune dans "Le Monde"

L'actrice assume la tribune qu'elle a cosignée avec d'autres femmes opposées au #MeToo, mais présente ses excuses aux "victimes d'actes odieux" qui ont été choquées par cette publication.

L'actrice française Catherine Deneuve
L'actrice française Catherine Deneuve Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Nicolas Skopinski

"Nous devons vivre ensemble, sans 'porcs', ni 'salopes', et j’ai, je le confesse, trouvé ce texte 'Nous défendons une liberté…' vigoureux, à défaut de le trouver parfaitement juste." C'est par ces mots que Catherine Deneuve a entamé son explication de texte dans Libération, une semaine après avoir signé dans Le Monde la très controversée tribune dénonçant les excès de la campagne de dénonciation marquée par les #balancetonporc et #MeToo.

L'actrice a expliqué que ce qui l'a motivée à signer réside dans l'aspect pervers que peut revêtir une vague de dénonciations sur les réseaux sociaux. "Je n’excuse rien. Je ne tranche pas sur la culpabilité de ces hommes car je ne suis pas qualifiée pour. Et peu le sont."

À l'inverse, si elle assume, Catherine Deneuve se désolidarise de certaines cosignataires. "Il me paraît absolument nécessaire aujourd’hui de souligner mon désaccord avec la manière dont certaines pétitionnaires s’octroient individuellement le droit de se répandre dans les médias, dénaturant l’esprit même de ce texte". Sans la nommer, l'actrice vise l'ancienne actrice pornographique devenue animatrice, Brigitte Lahaie, qui avait déclaré qu'une femme "peut jouir lors d'un viol". "Quand on paraphe un manifeste qui engage d’autres personnes, on se tient, on évite de les embarquer dans sa propre incontinence verbale. C’est indigne."

À lire aussi
Des manifestants réclament "la vie pour Vincent Lambert" lors d'une manifestation devant le CHU de Reims, le 19 mai 2019 Vincent Lambert
Affaire Vincent Lambert : 200 personnes réunies contre l'arrêt des soins à Reims

Incontinence verbale

Enfin, Catherine Deneuve a répondu aux féministes qui l'accusent de leur nuire. "Dois-je rappeler que j’étais une des 343 salopes avec Marguerite Duras et Françoise Sagan qui a signé le manifeste Je me suis fait avorter écrit par Simone de Beauvoir ?", interroge l'actrice.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Harcèlement Catherine Deneuve
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791828971
Harcèlement sexuel : Deneuve s'explique sur la tribune dans "Le Monde"
Harcèlement sexuel : Deneuve s'explique sur la tribune dans "Le Monde"
L'actrice assume la tribune qu'elle a cosignée avec d'autres femmes opposées au #MeToo, mais présente ses excuses aux "victimes d'actes odieux" qui ont été choquées par cette publication.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/harcelement-sexuel-deneuve-s-explique-sur-la-tribune-dans-le-monde-7791828971
2018-01-14 22:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-6lzZyco6s_tN8o5j0lH_A/330v220-2/online/image/2018/0114/7791829084_l-actrice-francaise-catherine-deneuve.jpg