1 min de lecture Transports

Grèves : Marseille, Nantes... Les transports paralysés dans plusieurs villes

Si la mobilisation contre la réforme des retraites perturbe fortement le réseau des transports franciliens depuis plus d'un mois, la province n'est pas épargnée ce vendredi 10 janvier.

Un train Intercités en gare de Marseille Saint-Charles (illustration)
Un train Intercités en gare de Marseille Saint-Charles (illustration) Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

La grève des transports impacte fortement la province ce vendredi 10 janvier. Plusieurs grandes villes françaises voient en effet leur trafic être fortement paralysé depuis le début de la matinée. À Marseille, le trafic est totalement interrompu à la gare Saint-Charles depuis 7h où une centaine de manifestants grévistes sont descendue sur les voies. Par ailleurs, aucun tramway et très peu de bus sont en circulation dans la cité phocéenne. 

Les transports sont également fortement perturbés à Nantes où une manifestation bloque les dépôts de bus et de tramway depuis 5h30. Selon le réseau Tan, aucune ligne de tramway n’assure son parcours normal et plusieurs lignes de bus sont à l’arrêt, comme la C2, la C3, ou la C20.
À Sète, en Occitanie, aucun bus du réseau Sète Agglopôle mobilité (Samobilité) n'a pu quitter le dépôt de bus de la ville ce matin. Des militants CGT et FO Cheminots bloquent en effet les différents accès à celui-ci et seul un bus réservé aux personnes à mobilité réduite a pu sortir du dépôt vers 9h.

La veille, jeudi 9 janvier, ce sont les dépôts de bus de Bordeaux et Bayonne qui ont été bloqués par les manifestants opposés à la réforme des retraites, paralysant ainsi fortement le trafic. À Paris, la RATP prévoit un trafic "très perturbé" ce vendredi où seules les lignes 1 et 14 fonctionnent normalement. Les lignes 2, 3, 4, 5, 7, 7bis, 8, 10 et 11 seront ouvertes de 6h30 à 9h30 puis de 16h30 à 19h30 et la ligne 13 seulement le matin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Grève Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants