1 min de lecture Transports

Grève à Noël 2019 : comment se faire rembourser son billet d'avion

ÉCLAIRAGE - Le trafic aérien risque d'être perturbé pour Noël à cause de la grève contre la réforme des retraites. Mais il existe des moyens pour se faire rembourser et indemniser en cas d'annulation de vols.

Un avion Air France (Illustration)
Un avion Air France (Illustration)
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

Le mouvement social contre la réforme des retraites risque fort d'être toujours d'actualité à Noël. Dans les transports, la situation s'annonce très compliquée pour les usagers, que ce soit à la SNCF, la RATP, et même au niveau du trafic aérien.

Ce mardi 17 décembre, 3e journée de mobilisation interprofessionnelle, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de réduire de 20% leurs vols au départ et à l'arrivée d'Orly, en raison de la grève des contrôleurs aériens.

Si votre vol a été annulé, ou qu'il est retardé à cause de la grève, il est possible de vous faire rembourser ou indemniser. Quels sont vos droits dans ces cas-là ?

En cas d'annulation pour cause de grève, les compagnies aériennes proposent aux voyageurs impactés de se faire rembourser leurs billets d'avion ou de reporter leur réservation à une date ultérieure. Il est aussi possible de prendre le prochain vol vers la destination prévue (dans la mesure des places disponibles).

À lire aussi
La SNCF met en vente 3 millions de billets à moins de 49 euros transports
La SNCF met en vente 3 millions de billets à moins de 49 euros

Comme le précise le site du service-public, "la compagnie doit vous proposer dès que possible un nouveau vol vers la destination finale, dans des conditions comparables (même classe...) et sans paiement supplémentaire". Généralement, pour se faire rembourser, la procédure est assez simpleAir France et EasyJet, par exemple, ont des formulaires à remplir en ligne.

Pas d'indemnisation supplémentaire

En revanche, dans le cadre du mouvement social actuel, il n'est pas possible d'obtenir une indemnité supplémentaire car les perturbations ne sont pas du fait des compagnies aériennes directement, mais de la grève des contrôleurs aériens.

Cette indemnité est en revanche automatique quand la compagnie aérienne est responsable et son montant dépend de la longueur du vol prévu (entre 250 et 600 euros).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Réforme des retraites Noël
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants