2 min de lecture Transports

Grève SNCF : Élisabeth Borne estime qu'il y a "du mieux"

La ministre de la Transition écologique et des Transports, Élisabeth Borne, s'est rendue ce samedi 28 décembre au centre des opérations ferroviaire de la SNCF pour faire un point sur le trafic attendu en ce week-end de chassé-croisé des vacances de Noël.

Une gare pendant la grève (illustration)
Une gare pendant la grève (illustration) Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Alors que la grève entame son 24e jour de mobilisation, Élisabeth Borne, a assuré samedi 28 décembre qu'il y avait "du mieux" dans la circulation des trains de la SNCF, avec 20% de trains en plus. 

"Aujourd'hui, il y a du mieux, avec 20% de trains en plus. Et il reste des places", a affirmé la ministre de la Transition écologique lors d'un point presse avec le secrétaire d'État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, après la visite au Centre national des opérations ferroviaires de la SNCF, à proximité de la Gare de l'Est à Paris.

"Ce que l'on peut dire aujourd'hui c'est qu'il y a 800.000 places offertes ce week-end et à ce stade 500.000 voyageurs. Ça veut dire qu'il y a des places dans les trains pour ceux qui ont besoin de se déplacer ce week-end", a-t-elle ajouté.

Jean-Baptiste Djebbari, pour sa part, a estimé qu'en moyenne 1,5 million de personnes prennent le train lors d'un week-end de chassé-croisé comme celui-ci entre les fêtes. "Malgré l'offre qui est aujourd'hui produite par la SNCF, un grand nombre de trains sont partiellement remplis", a-t-il expliqué. "Sur les TGV classiques, on a des trains qui sont parfois partiellement vides et qui parfois surprennent les clients", a-t-il souligné.

Une négociation délicate

La veille, la SNCF avait annoncé que le trafic ferroviaire resterait "très perturbé" ce week-end de départs en vacances, avec en moyenne samedi et dimanche 6 TGV sur 10 et un Transilien sur 5 en circulation.

À lire aussi
Un TGV médicalisé est mobilisé afin d'évacuer des patients atteints par le coronavirus coronavirus
Les infos de 12h30 - Coronavirus : quels hôpitaux peuvent encore accueillir des patients ?

Le secrétaire d'État aux Transports a assuré que le gouvernement négociait "de façon loyale" avec les syndicats depuis le 1er octobre, mais il a reproché à la CGT son "opposition systématique", en contraste à ce qu'il a présenté comme "un syndicalisme plus constructif" de la part de la CFDT et de l'UNSA ferroviaire.

Interrogée sur son séjour polémique pendant les fêtes de Noël à Marrakech, au Maroc, Élisabeth Borne a assuré "être mobilisée". "J'ai rejoint mes proches pour passer Noël comme je pense beaucoup de Français", s'est-elle justifiée. "Ce qui me semble important, c'est que, où que je sois, chaque jour, je suis totalement à ma tâche, complètement mobilisée, en contact permanent avec mes équipes", a-t-elle souligné.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Grève SNCF Élisabeth Borne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants