2 min de lecture Réforme des retraites

Réforme des retraites : "les syndicats restent unis" dit Fabien Roussel sur RTL

INVITÉ RTL - Fabien Roussel était présent, gare de Lyon à Paris, pour soutenir les grévistes, vendredi 27 décembre. Pour lui, "les syndicats restent unis" face au gouvernement.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Réforme des retraites : "les syndicats restent unis" dit Fabien Roussel sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Chloé Richard-Le Bris

Opération de soutien aux grévistes ce matin, vendredi 27 décembre. Les personnalités de gauche se sont rendues gare de Lyon à Paris pour exprimer leur solidarité vis-à-vis des cheminots. Le numéro 1 du Parti Communiste Français (PCF), Fabien Roussel, était présent.

"Nous sommes en train de travailler ensemble (avec les forces de gauche, ndlr) à d'autres propositions alternatives", raconte Fabien Roussel, sans toutefois donner d'exemple concret d'alternatives, les forces politiques travaillant actuellement chacune sur leurs idées. "Nous allons voir ce qui est propre à chacun et ce que nous pouvons faire converger ensemble", a-t-il précisé.

Le leader communiste suggère tout de même d'aller taxer le capital "qui a été complètement défiscalisé". "Nous pensons par exemple qu'il est possible de taxer les dividendes au même taux de cotisation que les cotisations employeurs. Ça ferait rentrer tout de suite 30 milliards d'euros dans les caisses de retraites", a-t-il ajouté. 

Pour lui, la radicalisation est aujourd'hui du côté du gouvernement et du président de la République. L'homme politique demande au Président, lors de ses prochains vœux, de renoncer au système de retraites par points. "Il faut que la France retrouve l'apaisement et la sérénité dont nous avons besoin. Il faut qu'il crée enfin un vrai dialogue où nous pourrions parler de toutes les pistes de financement pour améliorer le système actuel sans pour autant demander aux Français de travailler au-delà de l'espérance de vie en bonne santé (...)".

Emmanuel Macron "provoque cette situation" de conflit

À lire aussi
Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance réforme des retraites
Retraites : la réforme est "absolument indispensable", estime Le Maire sur RTL

Pour le président de parti, le gouvernement fait "plus que laisser pourrir (la situation, ndlr). Non seulement il crée un climat de conflit en pleine période de fêtes. Il a quand même annoncé son projet de réforme une semaine avant les fêtes de Noël et il a le culot de demander aux salariés de pas faire grève parce que ce sont les fêtes. C'est quand même lui qui provoque cette situation."

Fabien Roussel dénonce également une "division entre les salariés", "en accordant quelques avantages à des professions comme les policiers par ici, le personnel navigant de l'aérien par là, tout ça pour essayer de diviser les syndicats." Pour lui, les syndicats restent unis, "bien plus qu'il n'y paraît".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Parti communiste Extrême gauche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants