2 min de lecture Transports

Grève RATP, SNCF, Éducation nationale : à quoi faut-il s’attendre mardi 24 septembre ?

ÉCLAIRAGE - Ce mardi 24 septembre, avec un appel à la grève à la SNCF, à la RATP et dans la Fonction publique, le trafic devrait être relativement perturbé à Paris et en France.

Un agent de la SCNF à Gare du Nord (illustration).
Un agent de la SCNF à Gare du Nord (illustration). Crédit : AFP / JOEL SAGET
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Le 13 septembre dernier a été un "vendredi noir" pour tous les Parisiens. Une grève historique des agents de la RATP a complètement paralysé les métros et les bus de la capitale. Ce mardi 24 septembre, avec un appel à la grève à la SNCF et à la RATP, le trafic devrait être relativement perturbé à Paris et en France. Mais le mouvement social s'annonce de moindre ampleur. 

À l'échelle nationale, pas de problème pour les trajets internationaux, ni pour les TGV si ce n'est que seuls quatre trains sur cinq circuleront sur les axes Atlantiques et Nord. En région, seuls deux Intercités sur cinq devraient circuler le jour, et un quart des Intercités de nuit. Trois TER sur cinq rouleront, et la moitié des Transiliens. 

En Île-de-France, seule la ligne A sera épargnée, selon un communiqué de la SNCF. Deux RER B sur cinq circuleront, la moitié des RER C, et deux RER D et E sur cinq. La moitié des trains fonctionneront sur les lignes H, J et N, trois trains sur cinq pour les lignes K, L et U, 1 train sur 3 pour la ligne P et un quart des trains pour la ligne R. À Paris enfin, le trafic des métros, bus et tram est "quasi normal"annonce la RATP. Bien loin donc du "vendredi noir" d'il y a quelques semaines. 

Une forte mobilisation des professeurs ?

La grève pourrait aussi toucher l'Éducation nationale, mais le ministère n'est pas en mesure pour l'instant de donner des estimations concernant les professeurs absents. Comme l'ensemble des fonctionnaires, ils sont appelés à manifester contre la réforme des retraites

Patrick Désiré, le secrétaire général de la CGT Éducation nationale, joint par RTL.fr, a l'espoir qu'elle soit très suivie. "Nous l'espérons car la réforme des retraites touche l'ensemble des fonctionnaires du fait du nouveau mode de calcul, mais plus encore les professeurs que les autres fonctionnaires du fait de la faiblesse des primes qu'ils perçoivent. Il y a matière à mobiliser", explique-t-il. 

À lire aussi
Marseille (illustration) transports
Grève : RTM et SNCF, les prévisions de trafic à Marseille

"Quelle que soit la mobilisation demain, il y aura des discussions puisque le Haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye et Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation, ont prévu une rencontre sur la situation spécifique des professeurs", a ajouté le secrétaire général. "Nous avons déjà pris date avec les autres organisations pour donner une suite à la mobilisation de demain."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Grève SNCF Grève
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants