1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Grève : le président de l'U2P demande "au gouvernement la liberté de travailler"
1 min de lecture

Grève : le président de l'U2P demande "au gouvernement la liberté de travailler"

INVITÉ RTL - En pleine contestation sociale sur la réforme des retraites, Alain Griset, président de l'Union des entreprises de proximité, a demandé au chef de l'État lors d'un entretien de leur "laisser la liberté de travailler" afin d'éviter des faillites et des licenciements.

Les grévistes au premier jour de la mobilisation, le jeudi 5 décembre
Les grévistes au premier jour de la mobilisation, le jeudi 5 décembre
Crédit : Zakaria ABDELKAFI/AFP
Grève : le président de l'U2P demande "au gouvernement la liberté de travailler"
07:36
L'invité de RTL Soir du 06 décembre 2019
07:36
Sarah Ugolini

En plein bras de fer entre le gouvernement et les opposants à la réforme des retraites, Alain Griset, président de l’Union des entreprises de proximité, a été reçu par Emmanuel Macron ce vendredi 6 décembre. Objectif, "faire le point sur la situation et les propositions faites au commissaire pour regarder si elles ont été validées par le Président" selon le patron de l'U2P. 

Le but serait pour lui "de rassurer nos collègues, les artisans et les commerçants". Il estime que "pour les professions libérales, il y a encore un peu de travail à faire de façon à prendre en compte leurs spécificités". Alain Griset a ainsi fait part au chef de l'État de ses inquiétudes sur cette réforme des retraites

"Pour les artisans de l'alimentation, qui comptent sur le mois de décembre pour faire à peu près deux mois et demi de leur chiffre d'affaires, la perspective des blocages et que leur activité ne puisse pas s'exercer correctement est pour eux une grande inquiétude", confie le président de l'U2P. 

Il redoute des "faillites et des licenciements" avec les blocages

"On a demandé au gouvernement, certes de laisser la liberté de manifester, mais aussi de laisser la liberté de travailler, faute de quoi au début de l'année prochaine, il y aurait des faillites, des dépôts de bilan et des licenciements", s'inquiète Alain Griset.

À lire aussi

Au terme de son entretien de trois quarts d'heure avec le chef de l'État, le président de l'U2P, qui représente les deux tiers des entreprises françaises, des secteurs de l'artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales, assure que "le président est déterminé à mettre en place la réforme". Alain Griset pense "qu'il y aura des annonces très rapides parce que le commissaire reçoit les partenaires sociaux lundi à 16h".  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/