1 min de lecture Grève

Réforme des retraites : Philippe ferme sur "la disparition des régimes spéciaux"

Lors d'une conférence de presse tenue le 6 décembre à Matignon, le Premier ministre a annoncé que le nouveau système de retraites impliquait "la disparition des régimes spéciaux."

Le Premier ministre français Édouard Philippe en conférence de presse lors de la grève générale contre la réforme des retraites, au palais Matignon, à Paris, le 6 décembre 2019.
Le Premier ministre français Édouard Philippe en conférence de presse lors de la grève générale contre la réforme des retraites, au palais Matignon, à Paris, le 6 décembre 2019. Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

La disparition des régimes spéciaux est confirmée. Édouard Philippe a tenu une conférence de presse au lendemain de la manifestation générale du 5 décembre. Dans son allocution, le Premier ministre déclare entendre "ceux qui souffrent" mais souhaite rester ferme quant à la disparition des régimes spéciaux de retraites.

Si l'intégralité du projet du gouvernement sera présenté mercredi 11 décembre, le Premier ministre a réaffirmé que le système de retraites universel impliquait " la disparition des régimes spéciaux". Le chef du gouvernement nuance en déclarant être prêt à des "transitions progressives" et se justifie en disant vouloir remplacer la "solidarité dans chaque métier" par une "solidarité véritablement nationale".

"Nous avons la conviction qu'il permettra à chaque Français de cotiser de la même façon et de bénéficier des mêmes droits," a-t-il affirmé vendredi soir. Puis il s'est adressé aux salariés de la SNCF et de la RATP. "Il ne serait pas raisonnable, pas acceptable, pas juste de changer les règles en cours de partie," a-t-il déclaré. "C'est la raison pour laquelle j'ai indiqué, et je répète aujourd'hui, ma disposition totale pour faire en sorte que les transitions soient progressives."

Le Premier ministre a également affirmé qu'il rencontrerait les présidents de la SNCF et la RATP prochainement, en étant "persuadé qu'avec les organisations syndicales, nous trouverons le bon point d'équilibre", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grève Retraites Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants