1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Grand froid : des sans-abri occupent l'Hôtel-Dieu pour demander des logements
1 min de lecture

Grand froid : des sans-abri occupent l'Hôtel-Dieu pour demander des logements

Les sans-abri et les militants associatifs réclament des logements d'urgence face à la vague de froid qui frappe le nord de la France.

Un SDF en France (illustration)
Un SDF en France (illustration)
Crédit : JOEL SAGET / AFP
louis
Louis Chahuneau
Journaliste

Nom de l'opération : "On se met au chaud". Une centaine de sans-abris et de militants associatifs, dont "le collectif réquisitions", se sont rassemblés devant l'hôtel Dieu avant de l'occuper, sur l'île de la Cité à Paris, ce samedi après-midi pour demander l'attribution de logements d'urgence face à la vague de froid qui déferle actuellement dans le nord de la France.

"Les gens ont froid, c'est pour ça qu'on est là", a lancé en entrant Jean-Baptiste Eyraud, de l'association Droit au logement à l'agent de sécurité débordé. "Appelez Martin Hirsch (le directeur de l'assistance publique-hôpitaux de Paris, l'AP-HP, ndlr), ce qu'on veut c'est un hébergement stable pour tout le monde", a clamé le porte-parole du DAL.


"On veut une refonte du système d'hébergement, on veut que les personnes aient des solutions pérennes. Il faut arrêter ce système où les personnes sont mises à l'abri un jour et remises à la rue le lendemain", a renchéri Yann Manzi d'Utopia56.

Mélenchon avait déjà interpellé Castex

Le 24 janvier, le collectif avait déjà occupé une ancienne école maternelle du XVIe arrondissement de Paris pour demander un hébergement pour environ 300 migrants. Ils avaient été mis à l'abri temporairement dans des gymnases parisiens puis orientés vers des centres d'hébergement.

À lire aussi

Quelques jours plus tôt, le député et leader de La France Insoumise à l'Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon, avait interpellé le Premier ministre Jean Castex sur l'attribution de logements d'urgence, notamment. Le Premier ministre avait notamment rappelé que le gouvernement avait ouvert 20.000 places supplémentaires pour les sans-abris cet hiver.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/